Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSentenced › The funeral album

Sentenced › The funeral album

13 titres - 49:46 min

  • 1/ May today become the day
  • 2/ Ever-frost
  • 3/ We are but falling leaves
  • 4/ Her last 5 minutes
  • 5/ Where water falls frozen
  • 6/ Despair/Ridden hearts
  • 7/ Vengeance is mine
  • 8/ A long way to nowhere
  • 9/ Consider us dead
  • 10/ Lower the flags
  • 11/ Drain me
  • 12/ Karu
  • 13/ End of the road

extraits audio

  • Il y a des extraits audio pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Finnvox et Tonebox studios, hiver 2004.

line up

Ville Laihiala (chant), Miika Tenkula (guitare), Sami Lopakka (guitare), Vesa Ranta (batterie), Sami Kukkohovi (basse)

chronique

Styles
metal
Styles personnels
"triste"

Avant toute chose, j'aimerai bien que l'on m'explique en quoi faire d'un disque son dernier en fait quelque chose d'exceptionnel. Au contraire, cela s'annonce de mauvais augure, musicalement s'entend. Et Sentenced sur ce coup, ils ont fait fort ! Une publicité archi douteuse, quasi ridicule "oui après celui là, le groupe se suicide", des références pathétiques dans le livret "sentenced were..", "may they rest in peace"... Mais qu'est ce que c'est que cette farce ? Et très franchement, prévoir qu'un disque sera le dernier, moi je peux y voir en transparence un moyen d'essayer de pallier au manque d'inspiration général dont fait preuve ce disque... Car oui, "The funeral album" est un mauvais disque de Sentenced. Cela sous-tend également qu'il constitue un disque moyen pour le genre, le groupe ayant toujours été un chef de file du genre. Il faut dire, composer un successeur à "The cold white light" ne devait pas être chose aisée, et je reste persuadé qu'ils auraient du s'en tenir là. Car si ce disque laissait déjà pressentir une avancée vers des choses plus "easy listening" et parfois à la limite du mièvre, il en demeurait toujours hyper inspiré et troublant d'efficacité... Sur "The funeral album", la barrière a été franchie, et Sentenced s'engouffre dans une facilité et une mièvrerie déconcertante. Car en fait ce qui est affligeant dans ce disque c'est que tous les éléments que le groupe maîtrisait à merveille ont pris un sérieux coup de massue. En vrac comme çà : l'inspiration, chaque chanson en rapelle une autre, les structures intéressantes (ici que du couplet/refrain...), l'aspect couillu et heavy devenu un truc formaté made in Finland, le chant de Ville étrangement mauvais comparé à l'album précédent, et puis... Merde quoi, "May today become the day" c'est presque bon à danser en boîte ! Ca fait bizarre pour un disque censé être funéraire. On ne ressent plus du tout cette aura mélancolique qui recouvrait un "Frozen" ou un "Crimson", mis de côté quelques soubresauts d'atmosphères sympas ("Ever-frost", "Her last 5 minutes", "Consider us dead")... On arrive même à une parodie d'un mauvais Him sur "Lower the flags" ou "We are but falling leaves", complètement désesperants... Bref, Sentenced ne se comporte plus en leader, mais en suiveur tout simplement. Le comble du comble arrive avec cette "Where waters falls frozen", pièce d'une minute de gros death, époque "North from here", complètement décalée (mais vachement bonne au demeurant), qui s'enchaîne avec "despair-ridden hearts", éspèce de mauvaise ballade avec l'harmonica kitsch itou.. Inutile de vous dire que la transtion est... originale et ratée. On peut encore continuer avec "Karu", une minute de pièce acoustique super chiante, à se demander si ce n'est pas improvisé pour faire genre "ouais on a calé un truc acoustique triste, çà se fait", ou bien "the end of the road" qui se montre bien faible pour conclure la discographie d'un groupe qui n'avait vraiment pas besoin de cela. Dommage car les choeurs d'enfants, c'etait une très très bonne idée. Bref, que dire de plus ? Et bien, oui, quelque part "The funeral album" s'écoute sans problème, mais c'est un peu comme les surgelés hein.. çà se bouffe, c'est même bon parfois, mais au fond, c'est bel et bien de la merde... Dommage car il y avait de bonnes idées et certains titres sont bien sympas genre "Everfrost", "Vengeance is mine," ou "Her last 5 minutes, mais il faut bien avouer qu'aucun d'entre eux n'approche le niveau des réalisations précédentes... La note est cinglante pour un groupe qui a amené le style a un niveau inexploré, mas avec une publicité aussi nausébaonde (la tournée d'adieu niania, achetez ce disque c'est notre dernier, après on meurt) , on ne peut qu'être sans pitié...

note       Publiée le samedi 24 septembre 2005

partagez 'The funeral album' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "The funeral album"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "The funeral album".

ajoutez une note sur : "The funeral album"

Note moyenne :        12 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The funeral album".

ajoutez un commentaire sur : "The funeral album"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The funeral album".

Potters field › mercredi 15 juillet 2009 - 17:17  message privé !

ah c'est malin tiens.

Wotzenknecht › mercredi 15 juillet 2009 - 17:15  message privé !

il s'est assis dessus ?

Potters field › mercredi 15 juillet 2009 - 17:08  message privé !

tiens , je viens de voir que le gratteux a cassé sa pipe...

Ånthraxx 666 › samedi 17 février 2007 - 20:21  message privé !
je veux dire c'est juste un groupe quoi
Note donnée au disque :       
Ånthraxx 666 › lundi 4 septembre 2006 - 12:15  message privé !
Ben moi j'ai bien aimé.... et qu'est-ce que vous avez tous contre HIM lol ?
Note donnée au disque :