Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesFFaust › So far

Faust › So far

9 titres - 40:33 min

  • 1/ It's a Rainy Day, Sunshine Girl (7:32)
  • 2/ On the Way to Abamäe (2:45)
  • 3/ No Harm (10:20)
  • 4/ So Far (6:20)
  • 5/ Mamie Is Blue (6:05)
  • 6/ I've Got My Car and My TV (3:51)
  • 7/ Picnic on a Frozen River (0:43)
  • 8/ Me Lack Space... (0:41)
  • 9/ ...In the Spirit (2:16)

enregistrement

Wumme Studio, Hambourg, Allemagne, mars 1972

line up

Werner "zappi" Diermaier (batterie, percussions), Jean-hervé Péron (chant), Hans-Joachim Irmler (orgue), Gunter Wusthoff (synthétiseur, saxophone), Arnulf Meifurt (chant), Rudolf Sosna (basse, chant)

remarques

Il s'agit du pressage cartonné japonais à tirage limité

chronique

Styles
progressif
Styles personnels
psychédélique > kraut rock

C'est rarement dans les plans d'un label de disque d'investir des thunes pour, au final, ne rient récolter. Tel fût le cas de Polydor, en réalité bien embarrassé d'avoir publié à grand frais le premier disque de Faust, oeuvre extra-terrestre aussi bien dans la forme que dans le fond. Mis au pied du mur, les membres du groupe allemand ont été priés de rectifier le tir. "So Far" aurait donc dû représenter le revirement du groupe, mais Faust en est tout simplement incapable... Certes, "So Far" met plus d'emphase sur la musicalité de leurs compositions, comme en témoignent la gentille ballade pour guitare acoustique "On the Way to Abamäe", peut-être pas aussi technique que Steve Howe mais tout aussi sensible, ou l'introduction monumentale de "No Harm". Si on ne s'arrêtait qu'à cela (cinq minutes montre en main), on aurait pu croire en effet à une réponse germanique au Genesis de "Foxtrot". Seulement voilà, ça ne les ressemble pas ; aussi le groupe de repartir aussitôt pour une jam qui n'en finit pas sur laquelle Arnulf Meifurt s'énerve plus qu'il ne chante. Pour répondre à la demande, ne sont-ils pas tout simplement en train de se foutre de la gueule de leur maison de disque ? "I've Got My Car and My TV", parodie du gentil géant, pourrait en effet le laisser penser. Les traîtements électroniques sont plus discrets, c'est vrai, les effets studio inopinés qui changent du tout au tout la direction des morceaux sont, pour ainsi dire, inexistants mais la musique de Faust demeure malgré tout toujours aussi insaisissable. Faust ne renonce pas à l'expérimentation (l'étrange "Mamie is Blue") alors que "It's a Rainy Day, Sunshine Girl" ne fait quant à lui plus de mystère sur l'influence du Velvet Underground, propulsé par le jeu tribal de Werner Diermaier à la batterie. Avec cet album aux contours accessibles, Faust s'approche ici de leurs compagnons de Neu! Mais malgré les efforts consentis, "So Far" ne fit pas spécialement mieux que son prédecesseur. Et Faust de prendre la porte. Reste à savoir qui l'a vraiment claquée ?

note       Publiée le vendredi 23 septembre 2005

partagez 'So far' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "So far"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "So far".

ajoutez une note sur : "So far"

Note moyenne :        12 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "So far".

ajoutez un commentaire sur : "So far"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "So far".

darkmagus › mercredi 12 juin 2013 - 00:12  message privé !

Jouissif cet album, et "Mamie is Blue": simplement monstrueux.

Note donnée au disque :       
Seijitsu › vendredi 16 mars 2012 - 11:39  message privé !

No Harm est terriblement punk ! Ca fait bizarre d'entendre ça sur un disque de krautrock sorti en 1972, les Sex Pistols sont une belle bande de clowns à côté de ce titre génial (même s'il n'y a pas besoin de les comparer à ce morceau pour le comprendre certes).

Note donnée au disque :       
snooky › samedi 31 janvier 2009 - 20:13  message privé !

Très bel album,barré et complètement déjanté."No harm " est vraiment fabuleux.

Note donnée au disque :       
torquemada › samedi 25 octobre 2008 - 14:18  message privé !

"No Harm" est vraiment barré, on a l'impression d'écouter Damo Suzuki

Note donnée au disque :       
Punkfloyd › mercredi 2 avril 2008 - 02:42  message privé !
NO HARM est monstrueuse... j'adore la gratte sur cette chanson ... Plus généralement , cet album ressort toute sorte d'impressions diamétralement opposées. Immense