Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTTheatre Of Tragedy › Theatre Of Tragedy

Theatre Of Tragedy › Theatre Of Tragedy

cd • 9 titres

  • 1A Hamlet for a Slothful Vassal
  • 2Cheerful Dirge
  • 3To these Words I beheld no Tongue
  • 4Hollow-Heartèd, Heart-Departèd
  • 5... a Distance there is ...
  • 6Sweet art Thou
  • 7Mïre
  • 8Dying - I only feel Apathy
  • 9Monotonë

enregistrement

Enregistré au Unisound, Suède, 1995.

line up

Raymond T.Rohonyi (chant), Liv Kristine Espences (chant soprano), Pal Bjastad (guitare), Tommy Lindal (guitare), Eirik T.Saltro (basse), Hein Frode Hansen (batterie), Lorentz Aspen (piano, claviers)

remarques

chronique

Styles
gothique
metal
Styles personnels
atmosphérique

Vu le nombre de groupes estampillés metal gothique qu'on trouve ces temps, il serait peut-être bon de rappeler que ce style a débuté avec un groupe, à savoir Theatre Of Tragedy et qu'au départ, il ne connaissait pas toutes ces dérives mercantiles. Bien sûr, The Gathering existait déjà, Paradise Lost aussi, mais Theatre of Tragedy est le premier groupe à avoir autant théâtralisé sa musique, mettant d'un côté l'innocence pervertie dans la voix de Liv Kristine Espences et le "démon" dans les grognements death de Raymond T. Rohonyi, procédant ainsi à un dialogue, Beauty and the beast comme disent les anglophones. Ce premier album n'est pas exempt de défauts, mais il a une place historique, ouvre de nouveaux horizons, ce qui en soi est déjà formidable. Certaines mélodies manquent un peu de tact, les motifs ne sont pas encore parfaits, et la voix de Liv n'est un pas encore sûre, mais le charme est là, c'est sincère et différent, du moins à la date de la sortie du disque. On trouve beaucoup de piano dans se premier album, en fait sur tous les morceaux, apportant une touche (c'est le cas de le dire) très romantique. Il y a également ces mélodies de guitares assez lentes aux accents doom et les arpèges qui deviendront un standard du genre, il suffit d'écouter Tristania pour s'en convaincre. Comme je l'ai dit précédemment le travail sur les voix est très théâtral, voir grandiloquent, du coup, on aime ou on déteste. On aura fait bien mieux dans le style par la suite, mais les premières pierres de l'édifice sont posées et Theatre Of Tragedy entre dans l'histoire.

note       Publiée le jeudi 22 septembre 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Theatre Of Tragedy".

notes

Note moyenne        9 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Theatre Of Tragedy".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Theatre Of Tragedy".

noar › vendredi 23 septembre 2005 - 23:14  message privé !
ahah il est bon ce darkanar, "in velvet..." pas terrible avec le recul de ta "grosse expérience"! Moi c'est la même j'écoutais METALLICA y'a 15 ans mais maintenant je trouve que leurs premiers disques sont vraiment de la daube! Un Classique? tu penses...
kualgretfa › vendredi 23 septembre 2005 - 22:56  message privé !
ça a un peu vieilli, c'est un peu lourdeau, mais ça avait le mérite d'être avant-gardiste (!!) à l'époque. Pour répondre à Darkanar, du goth c'est pas vraiment ça (on ne le redira jamais assez...).
Note donnée au disque :       
noar › vendredi 23 septembre 2005 - 14:30  message privé !
Pas trop accroché à celui-là: Les débuts quoi, fallait que ça se mette en place!
Darkanar › vendredi 23 septembre 2005 - 00:36  message privé !
Bon dieu, que c'est mièvre comme musique!! Du goth dégoulinant de puérilité et de sentiments holliwoodiens, du sucre à saupoudrer sur le popcorn non livré avec les albums de TOT... Par contre, tous les clichés de service sont de série. Même leur surencensé "In Velvet Darkness blablabla" me laisse totalement de marbre, s'il ne me fait pas sourire. A l'époque, j'étais jeune et cela passait, je dirais même que j'aimais bien mais réécouter ça après des années et le recul dû à l'expérience fait vraiment sonner le tout très faux, comme l'a fort justement souligné Serge. La (très) désagréable impression d'entendre de la musique pour adolescents prépubères."Ah... tu te rappelles du bon temps?", dit-il le sourire en travers des lèvres... Mais le pire reste à venir avec l'infâme "Musique" qui a définitivement scellé leur destin et signé leur arrêt de mort!!
Note donnée au disque :       
Twilight › jeudi 22 septembre 2005 - 21:26  message privé !
avatar
Moi je vais rester au 5 de 1995...car j'ai toujours beaucoup aimé cet album qui sonnait plutôt neuf à l'époque avant que moult groupes ne polluent les oreilles avec leur mélange goth/ métal à deux balles...et curieusement, chez moi, il produit toujours son petit effet...
Note donnée au disque :