Vous êtes ici › Les groupes / artistesNNile › Annihilation Of The Wicked

Nile › Annihilation Of The Wicked

cd • 10 titres • 51:59 min

  • 1Dusk Falls Upon the Temple Of The Serpent On The Mount of Sunrise
  • 2Cast Down The Heretic
  • 3Sacrifice Unto Sebek
  • 4User-Maat-Re
  • 5The Burning Pits Of The Duat
  • 6Chapter Of Obeisance Before Giving Breath To The Inert One In The Presence Of The Crescent Shaped Horns
  • 7Lashed To The Slave Stick
  • 8Spawn Of Uamenti
  • 9Annihilation Of The Wicked
  • 10Von Unaussprechlichen Kulten

informations

Enregistré au the Soundlab in Columbia SC.

line up

Karl Sanders (guitare, chant, claviers), Dallas Toler-Wade (guitare, chant), Jon Vesano (basse, chant), George Kollias (batterie, percussions), musicien additionnel: Mike Breazeale (chant, pazuzu bowl)

chronique

Il y a des albums que l'on attend tellement, que le gros risque est d'être déçu ; mais quand ce n'est pas le cas, c'est soit qu'on s'est persuadé qu'il est bon ou alors qu'il l'est vraiment. En ce qui me concerne, c'était le cas pour ce nouveau Nile, alors j'espère faire preuve de suffisamment d'introspection en écrivant cette chronique ! Difficile de donner un successeur à "In Their Darkened Shrines", un album proche de la perfection, alors est-ce que Nile a réussi à faire mieux ? La réponse est non, mais ne vous méprenez pas, ce nouvel album est une grosse tuerie. Moins brutal (mais à peine), toujours autant technique, cet album brille par ses ambiances, plus épurées mais également plus percutantes. C'est également l'album du test pour George Kollias (Nightfall) qui a la dure tâche de remplacer Tony Laureano, test rempli haut la main, il nous en met plein les oreilles et s'est parfaitement adapté au style de Nile. Les morceaux mettent un certain temps à être complètement appréhendés étant donné leur complexité, mais n'en demeurent pas moins efficaces dès le départ, s'enrichissant au fur et mesure des écoutes. On retrouve également ces solos ahurissants, jamais inutiles, toujours bien placés et plutôt impressionnants. Jamais un album n'aura autant su mélanger ambiance et brutalité. Annihilation Of The Wicked est vraiment dans la continuité du précédent opus, Nile avait depuis le début un style particulier, mais il semblerait qu'il soit transcendé avec ce disque. On notera également une amélioration du son, plus distinct et puissant, Neil Kernon (Nevermore, Judas Priest) ne doit pas y être étranger. Un excellent album, riche, violent, complexe, tripant, et indispensable à tous ceux qui aiment le death metal.

note       Publiée le mercredi 21 septembre 2005

dernières écoutes

Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Annihilation Of The Wicked" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Annihilation Of The Wicked".

notes

Note moyenne        40 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Annihilation Of The Wicked".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Annihilation Of The Wicked".

nicola Envoyez un message privé ànicola

Mais heu, c'est très bien le bourrin. Ils disaient eux-mêmes avoir sué sur le morceau User-Maat-Re : hu hu, on veut jouer du bourrin, il faut assumer... ce qu'ils ont fait.

Note donnée au disque :       
Wotzenknecht Envoyez un message privé àWotzenknecht
avatar

Heureusement qu'il y a la minute de 'Spawn Of Uamenti' sans laquelle on finirait par croire que cet album est bourrin.

Message édité le 14-03-2023 à 07:49 par wotzenknecht

Note donnée au disque :       
born to gulo Envoyez un message privé àborn to gulo

Ah oui, grave Morbide Angèle celui-ci.

Note donnée au disque :       
Coltranophile Envoyez un message privé àColtranophile

Il est plus dépouillé, toute proportion gardée, que le In Their Darkened Shrines et ça ne lui fait pas de mal. Ca reste dans la démesure mais tout en restant bon enfant. Sinon, je me retrouve bien dans le comm' de Zugal, j'y entends pas mal l'influence de MA, bien plus que sur les précédents. J'avais cru décelé pas mal d'"emprunts" divers sur "Black Seeds..." (y'a un passage piqué à Kashmir et un à Raining Blood qui m'avaient sauté aux oreilles). Un coté pilleur de tombes qui colle bien au concept.

Note donnée au disque :       
born to gulo Envoyez un message privé àborn to gulo

Tu l'as quand même signalé au vendeur, pour qu'il mette un petit point de glu, j'espère ?

Note donnée au disque :