Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesKKid Koala › Some of my best friends are djs

Kid Koala › Some of my best friends are djs

15 titres - 35:00 min

  • 1/ Strat Hear (0:05)
  • 2/ Basin Street Blues (4:47)
  • 3/ Radio Nufonia (0:51)
  • 4/ Stompin' at le Savoi (2:04)
  • 5/ Space Cadet 2 (3:22)
  • 6/ Grandmaphone Speaks (0:14)
  • 7/ Skanky Panky (3:24)
  • 8/ Flu Season (1:10)
  • 9/ Robochacha (1:45)
  • 10/ Elevator Hopper (1:35)
  • 11/ Annie's Parlor (4:03)
  • 12/ On the Set of Fender Bender (2:21)
  • 13/ More Dance Music (4:39)
  • 14/ Vacation Island (3:33)
  • 15/ Negatron Speaks (0:21)

enregistrement

The Record Room, Montréal, Canada, 2003

line up

Kid Koala (platines)

remarques

chronique

Styles
hip-hop
Styles personnels
breakbeat

Cette fois, Kid Koala n'a pas jugé utile de faire progressivement monter la pression. En nous envoyant directement en travers de la tronche sa propre interprétation du célèbre "Basin Street Blues", il enfonce le mémorable "Drunk Trumpet" qui avait déjà si brillamment mis en évidence l'insolante maîtrise que le canadien possède de son set de deux, voire trois platines, sur son premier album, "Carpal Tunnel Syndrome". "Skanky Panky" est un autre tour de force majeur où il nous expose sa vision toute personnelle du ska, démonté et remonté selon ses soins, comme d'habitude, solo de trompette compris. Son acolyte de Deltron3030, Dan "The Automator" Nakamura, est cette fois en charge de la production alors que les deux hommes viennent d'atteindre la renommée internationale grâce au groupe concept Gorillaz en compagnie de Damon Albarn (Blur) et la paire Frantz/Weymouth (Talking Heads). Pour autant, aucun de ces facteurs ne viendra changer la donne d'un album qui affiche plus que jamais une incroyable modestie et une grande dose d'humour. À la rigueur s'y montre-t-il peut-être plus posé, plus serein, Kid Koala faisant ses preuves désormais sans forcer pour un résultat toujours au rendez-vous. "Some of My Best Friends are Dj's" s'adressera donc en priorité à toutes celles et à tous ceux qui avaient déjà été conquis par son premier disque paru sur Ninja Tune en 2000, un album dont il suit les traces sans enfoncer d'autres portes. Mais était-ce bien nécessaire ? Le cauchemar vivant de Josh Davis nous offre donc ici un petit supplément toujours aussi délectable et bluffant, emballé avec soin dans une superbe édition digipack incluant, une fois de plus, un petit comic book dessiné de ses mains.

note       Publiée le vendredi 16 septembre 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Some of my best friends are djs".

notes

Note moyenne        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Some of my best friends are djs".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Some of my best friends are djs".

NevrOp4th › mardi 8 novembre 2011 - 14:23  message privé !

Trippant comme disque. Kid Koala est vraiment un petit bidouilleur de génie. Puis cette pochette est extra je trouves.

Note donnée au disque :       
Walter Benjamin › mercredi 26 mars 2008 - 20:27  message privé !
Voilà ! Le Keith a été écouté : "Change my pitch up" ? C'est fait (quoi que plutôt down que up...) !
saïmone › mercredi 26 mars 2008 - 18:48  message privé !
avatar
Bon, j'suis parti pour claquer 1500 euros dans des tympans, tiens... j'suis tout p'tit
dariev stands › mercredi 26 mars 2008 - 18:35  message privé !
avatar
ouais j'disais ça parce que Smack my bitch up est fatalement plus connu que Diesel Power (la faute à la hooker with a penis du clip). Mais si si, Smack my bitch up est bien un sample de Kool Keith rappant ds les ultramagnetic mc's. pour sur il est pas prononcé à la meme vitesse, les paroles c'est bien "smack my bitch up, change my pitch up" ! Anyway si tu doutes encore, regarde les credits, keith thornton est crédité sur les deux titres.
saïmone › mercredi 26 mars 2008 - 17:22  message privé !
avatar
Sauf que c'est pas un sample... peut être un clin d'oeil ouais, mais pas un sample - ou alors j'me rachète des oreilles, vu que le "smack my bitch up" n'est pas prononcé au même rythme ni avec la même voix... edit: après vérification, c'est pas clair quand même, ya pas mal d'effets sur la voix... et puis j'me rappelle en live c'est un chanteur qui fait ce refrain, le black là. Accordez-moi le bénéfice du doute ^^