Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesPPorch › S/t

Porch › S/t

  • 1994 • Mammoth MR0094-2 • 1 CD

11 titres - 43:01 min

  • 1/ Damn I'm Lazy (0:36)
  • 2/ Little White Cracker (2:12)
  • 3/ My Ragin' Ragged Booty (5:03)
  • 4/ Expectorant (3:29)
  • 5/ Your Hair (5:17)
  • 6/ Dip (2:22)
  • 7/ Bum Holy (3:30)
  • 8/ Iceberg (4:09)
  • 9/ Bulbous Head (5:44)
  • 10/ Tatooed Love Boys (3:01)
  • 11/ Palm Hair (7:38)

enregistrement

Laughing Tiger, Mu-Tron et Different Fur, USA, 1993

line up

Todd Huth (guitare, chant), Christopher Frey (basse), David Ayer (batterie)

remarques

chronique

Styles
rock
Styles personnels
post grunge > alternatif

Il y a au moins deux bonnes raisons d'écouter Porch : la première, c'est la présence du bassiste Christopher Frey, ancien membre des Today is The Day. La seconde, c'est la présence Todd Huth, guitariste du Primus originel. 1994 fût sans doute l'année la plus mémorable pour les fans de Primus même si le groupe de Les Claypool ne publia aucun disque au cours de cette tumultueuse année. En effet, Laundry, le projet parralèle de leur batteur Tim Alexander sortait "Blacktongue", son premier disque, alors que Claypool, lui, enregistrait son projet le plus nerveux, Sausage, en compagnie de Todd Huth, dont je vous parlais justement, ça tombe très bien... Et puis, vient donc ce Porch au goût post grunge ("Iceberg") prononcé mais quand même solidement burné. Frey et Ayer propulsent la machine à du cent à l'heure sur des titres comme "Little White Cracker" ou "Expectorant" dans des rhytmiques aux à coups cadencés et ultimes possédants l'urgence d'un Shellac. C'est d'autant plus vrai sur des plages au tempo moins soutenu, points de départ d'une tension extensible à l'envi comme sur "My Ragin' Ragged Booty" ou le plus mélodique Helmetlike "Your Hair". Huth chante. Huth gratte aussi et surtout, et son jeu de guitare plutôt brouillon est un habile mélange de tricotage métacarpien et de riffs exutoires définitifs. Il ne fait pas propre chez Porch, c'est vrai, même si on a connu nettement plus crade. C'est anguleux et musclé. C'est plus anarchique que vraiment bordélique. Cet album ne donnera pourtant jamais de suite. Dommage qu'il perde de son intérêt dans sa dernière ligne droite, avec la semi ballade emocore "Bulbous Head", leur version post punk du "Tatooed Love Boys" des Pretenders et enfin la jam inutilement noisy de "Palm Hair", seul lien véritable avec l'esprit Primus et dont, pour tout dire, on se serait passé très volontiers. Avec ses qualités et ses défauts, il n'y a en fait qu'une seule et unique raison d'écouter Porch, et c'est Porch lui-même.

note       Publiée le jeudi 15 septembre 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "S/t".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "S/t".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "S/t".

DesignToKill › dimanche 8 juin 2014 - 17:15  message privé !

Il y a vraiment de bons morceaux là-dedans !

Note donnée au disque :