Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDiscordance Axis › Our last days

Discordance Axis › Our last days

21 titres - 38:56 min

  • 1. Sega Bass Fishing (Discordance Axis) - 2. Ikaruga (Discordance Axis) - 3. Cat's Cradle (Cide Projekt) - 4. A Broken Tomorrow (Cide Projekt) - 5. Tokyo (Cide Projekt) - 6. Killing Yield (Cide Projekt) - 7. Aperture of Pinholes (Cide Projekt) - 8. Mind Seduction Aftermath (Cide Projekt) - 9. Flow My Tears (Cide Projekt) - 10. Information Sniper (Cide Projekt) - 11. Amnesia Ceiling (Cide Projekt) - 12. Macro (Side Projekt) - 13. Radiant Arkham (Gate) - 14. The Inalienable Dreamless (Gate) - 15. Castration Rite (Mortalized) - 16. A Crack In The Cataracts (Mortalized) - 17. Drowned (Mortalized) - 18. Ulterior (Melt Banana) - 19. Mimetic (Noiseear) - 20. The Inalienable Dreamless - Complete Version (Merzbow) - 21. Naked Pieces Scattered (Gridlink)

remarques

chronique

Styles
hardcore
metal extrême
grindcore
Styles personnels
grind

Dans le genre disque anecdotique, je vous présente "Our last days"… Alors que Discordance Axis est mort, voici une compilation avec des reprises dudit groupe par une flopée de malade en provenance directe du Japon… On commence avec deux inédits de Discordance Axis plutôt sympa, bien grind et hystérique… puis on passe à Cide Projekt, et là c'est autre chose… voici un groupe qui reprend Discordance en remplaçant la guitare par un synthé assez kitsch, et la batterie par une boite à rythme… même si c'est marrant deux secondes, c'est tellement pourri qu'on zappe vite, vite, pour arriver à Gate, qui transforme Discordance en brutal death, extrême forcément, mais assez malvenu. Mortalized, mon groupe fétiche, défouraille bien (avec des titres que l'on retrouve sur la tape chroniquée ici même), dans un style qui reste assez proche de Discordance, mais avec une touche Cephalic Carnage pas déplaisante du tout. Cool. Melt Banana se détache du lot avec son style déjanté à base de whammy, voix de vierge punk défoncé au crack et batterie sèche comme un éthiopien. Noiseear ne sert à rien, tandis que Merzbow remix pendant 17 min du Discordance… ça noise, ça bruite, ça part en couille, mais c'est assez fatigant car des samples du groupe foutu comme ça en rythme avec du bruit, vous en conviendrez que c'est vraiment ennuyeux. Pour finir, Gridlink, un groupe de Jon Chang, avec Matsubrara (Mortalized) à la guitare et Terada (Melt Banana) à la batterie. Pas vraiment convaincant, du grind assez proche d'un Dillinger Escape Plan, bizarrement, à la production assez faiblarde. Un disque a réserver aux curieux.

note       Publiée le vendredi 9 septembre 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Our last days".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Our last days".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Our last days".

blub › samedi 21 juin 2008 - 18:18  message privé !
bien chanmé la version de Merzbow!
Powaviolenza › lundi 30 avril 2007 - 01:06  message privé !
avatar
Bon je change ma note, les reprises tuent toutes, c'est juste dommage que ce groupe parfait s'en aille avec une pauvre compile / tribute des familles alors qu'ils avaient sûrement encore plus d'un tour dans leur keus...
Note donnée au disque :       
Powaviolenza › jeudi 15 juin 2006 - 15:49  message privé !
avatar
Une déception sans nom que cette compile... Un gâchis incommensurable ! D.A. méritaient largement mieux comme album posthume !
Note donnée au disque :