Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMono › Walking cloud and deep red sky, flag fluttered and the sun shined

Mono › Walking cloud and deep red sky, flag fluttered and the sun shined

  • 2004 - Rykodisc, RCD 10675 (1 cd digipack)

8 titres - 58:25 min

  • 1/ 16.12 (10:57)
  • 2/ Mere Your Pathetique Light (6:36)
  • 3/ Halcyon [beautiful days] (8:09)
  • 4/ 2 Candles, 1 Wish (2:47)
  • 5/ Ode (7:06)
  • 6/ The Sky Remains the Same As Ever (2:27)
  • 7/ Lost Snow (15:12)
  • 8/ A Thousand Paper Cranes (5:11)

enregistrement

Electrical Audio, Chicago, USA, janvier 2004

line up

Goto Takaakira (guitare), Tamaki (basse), Takada Yasunori (batterie), Yoda (guitare), Susan Voelz (violon), Inger Peterson Carle (violon), Vannia Phillips (violon), John Sagos (violon), Alison Chesley (violoncelle)

chronique

Styles
rock
Styles personnels
post rock

Bon, là, ça commence à devenir vraiment incommodant : titre d'album à rallonge façon A Silver Mt.Zion, addition d'un quatuor à corde tout comme Rachel's, bruitages désagréables du style de Set Fire to Flames, et même, même, la production de Steve Albini plus l'enregistrement à Electric Audio qui va de paire... Mono a clairement l'intention de vouloir jouer au loup à la place du loup. C'est que sur "Walking Cloud and Deep Red Sky, Flag Fluttered and the Sun Shined", il n'est vraiment plus possible de différencier les deux formations, l'élève du professeur, la copie de l'original, et ce dès "16.12". L'octet évolue de concert avec exactement le même équilibre entre chaque intervenant. Quel intérêt à tout cela donc si ce n'est de procurer un nouveau fix aux masses demandeuses et - il est vrai - laisées à leur triste sort depuis 2002 déjà ? Eh bien, même constat que pour "Yanqui U.X.O." ; ce qui en apparence aurait pu paraître comme du tout cuit pour le guitariste producteur s'avère être le terrain propice à un nouveau rateau qu'il aurait mieux fait d'éviter. Mis à part le titre précité et "Halcyon", Mono ne décolle jamais vraiment. Albini, ou le groupe, ou les deux, ont cru bien faire en permettant au collectif de s'exposer dans son plus simple appareil, en gardant le niveau sonore dans des limites plus acceptables sans chercher nécessairement à affoler l'aiguille du vumètre. Tentative courageuse mais qui se retourne contre eux car elle révèle surtout que derrière la montagne de crème fraîche si appétissante, le gateau ne repose en fait que sur deux ou trois bouts de ficelle éculés qui finissent par se rompre en étant ainsi exposé. La personne en charge des parties de clavier n'est toujours pas créditée et on comprend mieux pourquoi. Les amateurs du mauvais Anekdoten de "Gravity" pourront peut-être se satisfaire de "2 Candles, 1 Wish" ou "Ode" mais tout ce qui se donne l'air triste n'est pas nécessairement beau. À force de vouloir faire comme les autres, Mono a accouché d'un disque particulièrement peu inspiré.

note       Publiée le vendredi 26 août 2005

partagez 'Walking cloud and deep red sky, flag fluttered and the sun shined' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Walking cloud and deep red sky, flag fluttered and the sun shined"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Walking cloud and deep red sky, flag fluttered and the sun shined".

ajoutez une note sur : "Walking cloud and deep red sky, flag fluttered and the sun shined"

Note moyenne :        8 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Walking cloud and deep red sky, flag fluttered and the sun shined".

ajoutez un commentaire sur : "Walking cloud and deep red sky, flag fluttered and the sun shined"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Walking cloud and deep red sky, flag fluttered and the sun shined".

gregdu62 › mardi 26 août 2008 - 01:47  message privé !
Je trouve cet album fort séduisant. Apaisant et quelques passages plus vifs qui plaisent assez
Note donnée au disque :       
Nicko › dimanche 4 mars 2007 - 15:34  message privé !
avatar
Franchement, je trouve cet album super chiant ! On est loin, très loin d'"Under the pipal tree". A aucun moment ça décolle vraiment. Déception.
Note donnée au disque :       
cantusbestiae › jeudi 14 décembre 2006 - 18:08  message privé !
Peut être pas des plus inspirés, mais franchement plannant à l'extrême, vraiment bon pour ma part, MONO font ce qu'ils savent faire, ils ont la recette, c'est indéniable.
Note donnée au disque :