Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesBPeter Brötzmann › Organized chaos

Peter Brötzmann › Organized chaos

4 titres - 72:30 min

  • 1.Hearts and Clouds (19:35)
  • 2.Can't Take the Chance (3:56)
  • 3.Organized Chaos (38:35)
  • 4.Nothing Is Stable (10:34)

enregistrement

Recorded by Holger Scheuermann during the Workshop Freie Musik at the Akademie der Künste in Berlin, June 27-29, 1990

line up

Peter Brötzmann (anches), Shoji Hano (batterie), Nicky Skopelitis (guitare électrique)

chronique

Styles
jazz
free jazz
Styles personnels
free jazz sonique

Peter Brötzmann, l'auteur du premier album de free jazz européen (selon la légende), a mûri, certes, mais ne s'est pas assagi pour autant. Son souffle supersonique n'a pas perdu de sa puissance, loin de là, mais il ne se met plus au service de la démonstration stérile comme il a pu le faire avec une certaine faute de goût dans le passé. "Organized chaos" est l'un des sommets de l'allemand, entouré pour l'occasion par l'incroyable Shoji Hano, batteur fantastique à la fluidité écoeurante et au feeling japonisant - ce qui signifie syncope et mouvement convulsif comme chacun sait; mais aussi de Scopelitis, une version électrique métallique de Derek Bailey qui aurait ingurgité du Steve Vai, faisant invariablement penser aux travaux du fils Brötzmann, Caspar, au sein du Caspar Brötzmann Massaker. Toutes les possibilités sonores de la guitare sont utilisées ici, toutes les techniques sont mises en oeuvres, et le résultat est tout simplement bluffant. Une telle réunion de cramé du bulbe rachidien ne pouvait avoir d'autres résultats qu'un album de free jazz extrêmement dissonant, véloce comme un guépard (la rapidité d'exécution de Brötzmann me laissera toujours sans voix - et que dire de son compagnon guitariste ?), sans aucun temps mort et à la densité presque inhumaine. Ils ne sont que trois, mais s'ils avaient été 10 on aurait pas vu la différence. L'extrême richesse harmonique tirée des instruments est telle qu'il est vraiment difficile d'arriver au bout de cette imposante galette monolithique qui lâche ses notes comme un uzi. Ca fuse de partout, à une vitesse ahurissante. Tellement rapide que c'en est éprouvant pour les nerfs. Et le pire, c'est que ça dure 72 min ! Une oeuvre jusqu'au boutiste qui rebutera les plus sensibles d'entre vous, et qui pêche peut être par son extrémisme hermétique qui refoulera vos envies d'écouter ce disque en boucle... Terrifiant.

note       Publiée le vendredi 26 août 2005

Dans le même esprit, saïmone vous recommande...

partagez 'Organized chaos' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Organized chaos"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Organized chaos".

ajoutez une note sur : "Organized chaos"

Note moyenne :        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Organized chaos".

ajoutez un commentaire sur : "Organized chaos"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Organized chaos".

saïmone › mardi 21 février 2012 - 00:28  message privé !
avatar

les mêmes

Note donnée au disque :       
absinthe_frelatée › lundi 20 février 2012 - 16:44  message privé !

C'était avec qui? à Paris vendredi soir il était accompagné de Lonberg-Holm (au violoncelle évidemment mais aussi à la guitare) et Nilssen-Love, et même si j'étais un peu déçu de la perf de Lonberg-Holm (qui m'avait vraiment convaincu quand il a accompagné Joe McPhee), les deux autres proposaient un free jazz modernisé et étonnamment mélodique, donc pas de pouët avant-garde/post-moderne à l'horizon.

saïmone › lundi 20 février 2012 - 14:58  message privé !
avatar

Pour faire plaisir à Coltrano, le concert de Brötzmann ce week end à Nantes était complètement à chier, branlatoire au possible (mon Dieu mais repose-la ta clarinette !)

Note donnée au disque :       
absinthe_frelatée › mercredi 22 avril 2009 - 13:56  message privé !

Pas de guitare sur Evolving Blush, juste voix/sax.

Rendez-Moi › mercredi 22 avril 2009 - 13:54  message privé !

d'ailleurs le Evolving blush, c'est voix/sax ou voix-guitare/sax ? il m'intéresse et sur les extraits que j'ai pu entendre c'est hurlement vocaux plus hurlement de saxo. J'aimerais bien me fraper quelques hurlements de guitare aussi, pour varier les plaisirs (les hurlements ?)