Vous êtes ici › Les groupes / artistesNNurse With Wound › Rock'n'roll station

Nurse With Wound › Rock'n'roll station

6 titres - 58:23 min

  • 1/ Rock'n'Roll Station (6:38)
  • 2/ The Self Sufficient Sexual Shoe (5:53)
  • 3/ Two Golden Microphones (17:03)
  • 4/ A Silhouette and a Thumbtack [dance in hyperspace] (9:56)
  • 5/ R+B through Collis Browne (5:52)
  • 6/ Finsbury Park, May 8th, 1.35 pm [i'll see you in another world] (13:01)

enregistrement

Angleterre, 1992

line up

Colin Potter (tout ce qui change le bruit), Steven Stapleton (tout ce qui fait du bruit), Peat Bog (didgeridoo, guitare rythmique), Sarah Fuller (voix), Sarah Dawson (voix), Dizzy (voix), Ruby Wallis (voix), Chrystal Belle Scrodd (voix)

remarques

chronique

Autre album innommable signé Nurse with Wound, "Rock'n'Roll Station" a pour lui un humour tongue-in-cheek que peu de ses congénères partagent. Il a également le mérite d'être un des albums les plus variés du groupe sans que celui-ci se mette à pratiquer une musique des plus impénétrables. C'est qu'avec ce type de musique, on prend du plaisir précisément là où d'autre ne percoivent que du dégoût. Et il n'est pas forcément évident de pouvoir s'y retrouver. En fait - et avec un regrettable retard - c'est seulement à présent que je me rends compte que pour percer le mystère de ce langage particulier, il faut pouvoir faire abstraction de son passé : cesser de trimballer avec soi les mêmes bagages, la même vieille cartographie de l'univers musical qui, de fait, s'avèrent être ici parfaitement inutiles. Il faut s'y présenter vierge de toutes influences pour mieux en capter la substantifique moëlle. Et "Rock'n'Roll Station" est un excellent moyen pour y parvenir. L'expérience acquise en terme d'installation d'ambiances nous donne droit encore à une pièce glaciale comme "Finsbury Park, May 8th, 1.35 pm", sans doute le titre le plus Nurse with Wound de ce nouvel album. Mais déjà là, et partout ailleurs du reste, se font entendre des textures électroniques avec lesquelles Stapleton se débrouille fort bien ("The Self Sufficient Sexual Shoe" ou "A Silhouette and a Thumbtack"). Bien que le médium soit à présent différent, le message reste toujours le même, et son monde de s'ouvrir, enfin. On retiendra peut-être surtout le finalement très prenant "Two Golden Microphones" dont le côté tribal à la Korai Öröm m'a également permi de mieux comprendre l'attraction que ces musiques peuvent opérer sur nos fragiles petites cervelles. Par contre, je reste toujours autant sur ma faim, me demandant à quoi tout cela peut bien mener. Mais peut-être est-ce comme pour tout le reste, le sens de la vie et tout ça... Peu importe ce qu'il y avait avant le big bang, si toutefois il y a quelque chose... Cela existe. Point. Et on devrait commencer déjà à pouvoir s'en contenter.

note       Publiée le jeudi 25 août 2005

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Rock'n'roll station" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Rock'n'roll station".

notes

Note moyenne        6 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Rock'n'roll station".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Rock'n'roll station".

Scissor Man Envoyez un message privé àScissor Man

Un des meilleurs, réédition double Lp spéciale confinement chez Abstrakce Records.

Note donnée au disque :       
Jean Pierre Moko Envoyez un message privé àJean Pierre Moko

Tres cool

Note donnée au disque :       
kranakov Envoyez un message privé àkranakov

JAC BERROCAL !

taliesin Envoyez un message privé àtaliesin
Aargh, je ne l'ai pas celui-là. En revanche je possède l'album jumeau, à savoir 'Second pirate session', featuring Gene Vincent !
Shelleyan Envoyez un message privé àShelleyan
avatar
je connais assez mal Nurse with wounds, seulement 4 ou 5 titres isolés sur des compiles..ceci explique peut-être le fait que je n'aie encore jamais réussi à crocher ... J'ignore par quel album commencer, celui-ci peut-être ? Qui semble plus facile d'accès ?