Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesHHarris (Mick) / Bernocchi (Eraldo) › Total station

Harris (Mick) / Bernocchi (Eraldo) › Total station

cd | 9 titres

  • 1 Floater [5:52]
  • 2 Latent Prints [4:39]
  • 3 Nervous ? [5:07]
  • 4 Vapor Detector [5:46]
  • 5 The Corridor [5:24]
  • 6 Hammer Treatment [4:22]
  • 7 Fading [6:11]
  • 8 Bottom Man [10:37]
  • 9 Kip [1:01]

enregistrement

The Box, Birmingham, Angleterre, décembre 1997-janvier 1998

line up

Mick Harris (programmations, samples, batterie), Eraldo Bernocchi (programmation, samples, guitare)

chronique

Styles
ambient
indus
Styles personnels
dark ambient

Mick Harris et Eraldo Bernocchi, c'est la rencontre de deux musiciens qui, à un moment bien précis dans leur carrière, ont tous les deux ressenti le besoin viscéral de devoir s'exprimer au travers d'un filtre musical différent. Batterie pour l'un, guitare pour l'autre, ils n'ont jamais abandonné leurs instruments mais ont su saisir la balle au bond à l'émergence des musiques électroniques. Ce n'est pas la première fois que les deux hommes collaborent - Sub Rosa avait déjà publié un an auparavant "Overload Lady" et ont les a vu également en compagnie de Bill Laswell - mais ce second disque représente leur travail le plus abouti bien qu'ayant, très honnêtement, toutes les peines du monde à arriver à la cheville de leurs productions respectives. C'est que "Total Station" se résume en une succession de beats relativement pauvres où la seule imagination se limite à quelques effets de distortions. Une electronica étrange qui curieusement, en dépit des expériences diverses menées par les deux hommes, semble encore trop tributaire d'une démarche encore trop rock. La lourdeur et l'ombre opaque des infrabasses de Scorn n'ont pas leur place ici ; en lieu et place, on retrouve des bidouillages sonores relativement sommaires, aussi distordus que dissonants, sans jamais vraiment vous percer les tympans. Les effets start/stop qu'affectionne particulièrement Mick Harris sont quant à eux présents, mais c'est bien peu de choses dans un univers qui s'agite dans un brouhaha en fin de compte plutôt inoffensif. En d'autres termes, Scorn addicts, passez votre chemin ou, dans le meilleur des cas, tentez d'autres disques de Bernocchi, comme par exemple "Welcome" sous le pseudo Simm. Pour conclure, on pourra dire que "Total Station" pourrait enfin prétendre à une quelconque utilité si d'aventure quelqu'un venait à s'en servir comme banque de données pour dj en manque de breakbeats un peu déjantés façon Wu-Tang Clan.

note       Publiée le mercredi 24 août 2005

partagez 'Total station' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Total station"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Total station".

ajoutez une note sur : "Total station"

Note moyenne :        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Total station".

ajoutez un commentaire sur : "Total station"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Total station".

sebcircus › jeudi 13 mai 2010 - 20:38  message privé !

J'adore ce disque

Note donnée au disque :       
taliesin › jeudi 25 août 2005 - 10:39  message privé !
C'est vrai, ça ne vaut pas du Scorn ni du Sigillum S., ni quelque chose entre les deux, mais bon, ça se laisse franchement écouter malgré tout...
Note donnée au disque :