Vous êtes ici › Les groupes / artistesPPhilharmonie › Les éléphants carillonneurs

Philharmonie › Les éléphants carillonneurs

9 titres - 52:57 min

  • 1/ Les Éléphants Carilloneurs (5:10)
  • 2/ Philharmonie (3:36)
  • 3/ Hippocampe (3:50)
  • 4/ Amazone (10:16)
  • 5/ Phoenix (5:10)
  • 6/ L'Auto Héritage de Robert (6:10)
  • 7/ Rappelez Nous (3:27)
  • 8/ Vif Argent (9:35)
  • 9/ Mamies & Papies (5:43)

enregistrement

CIRM Studio, France, 1992

line up

Bernard Ros (Chapman stick), Frédéric L'Épée (guitare), Laurent Chalef (guitare)

remarques

chronique

Styles
musique classique
rock
Styles personnels
instrumental

Non, Richard Pinhas, tu n'es pas seul ! De nombreuses personnes, comme toi, se sont retrouvées dans l'approche guitaristique de Robert Fripp. Dans ses sonorités acides. Dans ses structures hypnotiques. D'autres guitaristes que toi ont emboîté le pas à cette vision unique pour s'engager dans la voie musicale plus avant, comme autant de disciples qui se seraient formés à distance, étudiants, décortiquants les préceptes du Livre pour en donner leur propre vision de la Bonne Parole. Il en est ainsi de Frédéric L'Épée dont le parcours professionnel est d'un mimétisme étonnant : après avoir quitté Shylock au sein duquel son influence majeure pu déjà se faire entendre, L'Épée entreprit des cours de perfectionnement. Il fonda ensuite Philharmonie, trio de guitares électriques, partageant de troublantes accointances avec la Guitar Craft ; le guitariste français allant même jusqu'à créer le Cercle de Guitares de Nice ! Je ne peux cacher mon parti pris ; là où je hurlerais en temps normal au plagiat dans d'autres cas, j'éprouve en réalité une sincère compassion pour cette démarche. Je la comprends, car je la partage. J'éprouve les mêmes sentiments. La même fascination ; le même envoûtement s'est exercé sur moi, si bien que l'on pourrait me fourguer encore pendant des millénaires des centaine de milliers d'autres disques de ce genre que j'en redemanderais encore et encore. Je ne m'en lasse pas ! California Guitar Trio, Europa String Choir, Gitbox, Gauchos Alemanes, Dificil Equilibrio, et maintenant Philharmonie : même combat ! À ce stade, il me paraît important de préciser que toutes ces formations, si elles s'abreuvent à la même source, ont toutes réussi à développer leur propre mode d'expression. L'Épée rejoint Fripp dans le travail des contrepoints érigés en modèle par Steve Reich, mais ne pousse pas le vice au point d'appliquer son new standard tuning. Sur leur second disque, "Les Éléphants Carillonneurs", la beauté de certaines pièces ne justifie pas pour autant leur longueur, mais Philharmonie ne fait pour l'instant que resserer les boulons d'une carrière éclair qui va prendre son envol à partir de leur prochaine réalisation.

note       Publiée le mardi 23 août 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Les éléphants carillonneurs".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Les éléphants carillonneurs".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Les éléphants carillonneurs".