Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDiabolicum › The killing spree 1.5

Diabolicum › The killing spree 1.5

  • 2001 • Code666 code008 - Limité à 666 ex. • 1 CD

13 titres - 59:33 min

  • 1/ Piste cd-rom
  • 2/ Intro : the killing spree
  • 3/ Thermonuclear xtr
  • 4/ The war tide
  • 5/ The wind shall slay
  • 6/ Döden / The art of darkness
  • 7/ Pesten Kommer
  • 8/ I still dream / De fördöndas legion
  • 9/ The imperial darkness
  • 10/ The unholy dawn
  • 11/ Jesus fall
  • 12/ From the depth
  • 13/ Outro : I helvetets Äva

enregistrement

Titres 2, 4, 5, 13 enregistré au Greencastle Studios en Septembre 2001 - Titre 2 : enregistré au Graveyard en 2001 - Demo 2 (Titres 6, 7, 8) enregistrée au Courthouse studio en 1996 - Demo 1 (Titres 9, 10, 11, 12) enregistrés au Opti l'hiver 1996

remarques

chronique

Styles
metal extrême
black metal
Styles personnels
indus black metal

Réalisant un savant mélange de Black metal et d’indus, Diabolicum parvient à créer une ambiance réellement froide et obscure, glissant par moment quelques samples bien malsains. Cet opus est en fait une sorte de compilation de ce qu’a pu sortir le groupe par le passé, puisqu’on retrouve leurs deux démos, accompagnées d’autres morceaux plus difficiles à trouver, car sorti en quantités limitées. Et c’est bien en cela que réside tout l’intérêt de cet album, retrouver quelques raretés du groupe. L’utilisation de machine est très bien faite, et apporte une ambiance froide par dessus des riffs assassins et obscures. Malgré tout, il faut noter des différences entre les parties de l’album les plus récentes et celles consacrées aux démos. En effet, sur ces dernières, l’aspect machine est quasiment absent, avec seulement quelques intros présageant de leur future orientation. Ainsi, on a à faire à du black violent et symphonique (quelques nappes de claviers par ci par là), véhiculant une rage sans vergogne. Sur les parties les plus récentes, le côté indus est plus présent, voire même dominant lors des quelques breaks, comme sur l’excellent « War tide », titre que l’on retrouve sur le split Diabolicum / Watain, sorti chez Spikekult et chroniqué dans ces pages. On retrouve également en bonus une piste cd-rom, qui est une séquence vidéo d’environ 7 minutes, sorte de snuff movie très bien réalisé, mais malheureusement sans fil conducteur, où l’on voit un femme se faire torturée. Diabolicum se veut malsain au possible, et ils y parviennent à travers une musique dont l’ambiance ne peut laisser de marbre.

note       Publiée le mardi 4 décembre 2001

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "The killing spree 1.5".

notes

Note moyenne        6 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The killing spree 1.5".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The killing spree 1.5".

Demonaz Vikernes › vendredi 31 août 2018 - 12:44  message privé !

Oui. Ça a de vague relents de Godkiller, j'ai un petit faible pour ce genre de choses.

Note donnée au disque :       
yog sothoth › vendredi 31 août 2018 - 10:02  message privé !
avatar

oh, c'est pourtant un peu kitsch les démos d'Imperial (surtout derrière War tide)

Demonaz Vikernes › jeudi 30 août 2018 - 10:23  message privé !

Achetée essentiellement pour les démos d'Imperial, surtout le génial De Fördömdas Legion (l'autre démo est déjà plus quelconque), ça m'a permis de découvrir Diabolicum, qui m'a franchement ennuyé. Pas forcément recommandable donc, sauf pour les titres de De Fördömdas Legion.

Note donnée au disque :       
Dead26 › samedi 2 mai 2015 - 09:11  message privé !

Une excellente compilation ou l’on peut re-découvrir les 2 premières (et prometteuses) démos De Fördömdas Legion & The Imperial Darkness mais la force de ce cd réside surtout dans les autres titres qui sont tous plus bons les uns que les autres. Le style Diabolicum est bel et bien là, riffs malsains au possible, voix black avec samples & claviers judicieusement bien placés. Vraiment bon tout ça !

Note donnée au disque :       
vargounet › dimanche 25 décembre 2005 - 00:04  message privé !
Les démos sont franchement intéressantes meme si la formation n'avait pas encore trouvé sa propre voie.Sinon les autres titres sont vraiment bons dans un registre black/indus chaotique à souhait.
Note donnée au disque :