Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesKZbigniew Karkowski › One and many

Zbigniew Karkowski › One and many

  • 2005 • Sub rosa SR214 • 1 CD digipack

1 titres - 40:52 min

  • 1/ One and many (40:52)

enregistrement

(Détails non précisés)

line up

Zbigniew Karkowski (réalisation sonore)

remarques

chronique

Styles
electro
Styles personnels
avant-garde

Le ressac... Je sais que c'est con, mais c'est ce qui reste en tête après l'écoute de ce disque. Zbigniew Karkowski est un compositeur de formation classique qui n'a cessé de parcourir le monde. Depuis sa Pologne natale, il est parti étudier en Suède, puis aux Pays-Bas, en France, en Allemagne... Il vit actuellement au Japon, pays où l'on affectionne particulièrement la musique bruitiste. Karkowski a composé pas mal d'oeuvres pour formations classiques, mais il est plus connu pour son travail d'électro-acousticien. D'une manière générale, il n'aime pas l'intellectualisation de la musique - les sons se trouvent partout, nous entourent à tout moment. Ses composition traduisent du vécu, des sensations organiques. Concrètement les amateurs de Merzbow ne seront pas dépaysés (il a d'ailleurs déjà collaboré avec le Japonais). Dans "One and many", il sculpte une matière sonore assez brute pendant 40 minutes d'électro/noise abstraite. L'auditeur est tout d'abord happé par une sorte de raz-de-marée électronique, de gigantesques vagues qui résonnent puis qui se calment peu à peu. Ensuite, changement d'atmosphère : ce sont des grésillements, parasitages, puis un bombardement de drones, scratchs, fréquences suraiguës. Après un interlude (un sifflement de trois minutes), nouvelle tempête d'électrons, plus violente que les précédentes, dont la matière mute peu à peu. Enfin, l'ambiance se fait plus martiale, avec des martèlements réguliers venant du lointain, des échos inquiétants... puis c'est le "ressac" à nouveau. Les dix dernières minutes sont plus monotones : seule une fréquence basse qui va en s'altérant se fait entendre, accompagnée de quelques petits grésillements. Rien de bouleversant ni de très original en fait, si ce n'est le souci de véritablement "composer" le son et de bien jouer sur l'alternance : alternance entre les niveaux d'intensité du volume sonore ; et aussi entre les différentes "densités", taux de remplissage de l'espace par le son. Et ce afin que la musique soit plus prenante. A suivre.

note       Publiée le lundi 15 août 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "One and many".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "One and many".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "One and many".

Wotzenknecht › mercredi 30 mai 2007 - 13:54  message privé !
avatar
"(je portais un masque-à-gaz autour du cou.)" La musique puait tant que cela ?
CeluiDuDehors › vendredi 20 avril 2007 - 00:22  message privé !
T'as des souvenirs sacrément précis! Tu devais sacrément bander dans ton calbute pour te rappeler de ça! Je me souviens pas d'avoir vu un mec avec un masque à gaz en revanche...
Solvant › jeudi 19 avril 2007 - 23:23  message privé !
Comme tu peux aller voir sur le lien, le concert dont je parle c'etait le 13/05/05 au Nouveau Casino. ça date. Nous sommes d'accord : Storm Varxx et K.OZ furent les meilleurs. p.a. >à propos de ce concert, la fille à la casquette soviètique à l'envers était magnifique. (je portais un masque-à-gaz autour du cou.)
Note donnée au disque :       
CeluiDuDehors › jeudi 19 avril 2007 - 23:08  message privé !
Euh c'était pas y a un an ce concert dont tu parles ?? Perso, j 'étais déçu, Mazk n'a pas joué pour des raisons que semblait-il personne n'a comprises, les 20 premières minutes du set de Merzbow étaient ronflantes et faciles (ca c'est nettement améliorié après), Discipline bof bof, je me souviens juste que les mûrs tremblaient et que le bar était sur le point de l'effondrement (la barmaid hallucinnait d'ailleurs!)...j'avais vu Merzbow seul quelques mois avant et c'était largement mieux! Sinon Storm Varxx et K.OZ sont des djs, je ne crois pas qu'il y ait de disques disponibles...en tout cas c'était le meilleur truc de la soirée, Merzbow étant capable de mieux!
Solvant › jeudi 19 avril 2007 - 21:36  message privé !
http://www.lesacteursdelombre.com/ombres/festival/detail.asp?rbConcert=1&rnNumero=117 Comment trouver les travaux de Strom-Varx / K.OZ ? J'avais vraiment aimé ces deux là.
Note donnée au disque :