Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCamerata Mediolanense › Campo di marte

Camerata Mediolanense › Campo di marte

cd | 9 titres

  • 1 Fuoco (8:15)
  • 2 Alta guardia (4:29)
  • 3 La magnifica aurora (2:57)
  • 4 Guerrero (3:19)
  • 5 Rappresentazione (6:13)
  • 6 La verita nascosta (3:37)
  • 7 Balcani in flamme (4:39)
  • 8 La sospesa (7:24)
  • 9 Il trionfo di bacco e arianna (2:52)

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Bip's studio, Milan, Italie, juin 1996

line up

Trevor (chant, percussions, basse), Elena (claviers, clavecin, accordéon, percussions, choeurs), Manuel Aroldi (percussion), Eugenio Pezzoni (percussion), Daniela Bedeski (chant), Luminitça (chant), Sergio Caesi (trompette)

chronique

Difficile de juger en ce qui me concerne, tant je ne suis pas trop porté sur cette musique. Dans le même temps, je semble être le seul à en avoir entendu parler, et, fatalement, à l'avoir écouté. Il vous faudra donc prendre cette chronique sous réserve. Camerata Mediolanense est un groupe milanais pratiquant du dark folk, comme on peut le lire sur leur site. Habité par quelques rares moments de mélancolie que l'on retrouvait seul dans les disques progressifs de leurs aînés, l'instrumentation prédominante est ici jouée par une ribambelle de fûts conférant un sentiment solennel un peu lourdingue, accentué d'avantage par une voix masculine profonde mais sans caractère. Rehaussé de ci, de là par des nappes de claviers, les vrais moments de beauté (au nombre de trois) surgissent quand les voix féminines du groupe s'expriment sur des mélodies baroques au clavecin, entre Jean-Sebastien Bach et White Willow.

note       Publiée le mardi 4 décembre 2001

Dans le même esprit, Progmonster vous recommande...

chronique

Styles
folk
gothique
musique classique
Styles personnels
gothique martial / folk cabaret néoclass

Après le très beau 'Musica Reservata', c'est le thème de la guerre que les Italiens de Camerata Mediolanense ont choisi d'explorer sur leur second opus. Reprenant la formule de composition qui fait leur particularité, percussions et claviers,le groupe a cherché à donner à son disque une couleur plus sombre, oscillant entre atmosphérique et grandiloquence, pour évoquer les champs de ruines, le feu et les décombres, la mélancolie...Il n'en a pourtant négligé ni la touche baroque du précédent album puisque on la retrouve sur le très beau 'La magnifica aurora', ni les ambiances cabaret ('Guerriero','La verita nascosta'). La production est meilleure et les émotions très travaillées, même si la synchronisation des percussions peut sembler parfois maladroite ('Balcani in fiamme'). Les duos entre chant masculin et féminin sont magnifiques ('Rappresentazione', 'Il triomfo di Bacco e Ariana', le 'hit' du groupe) et ceux écrits pour timbre féminin encore plus; essayez donc de résister à la tristesse déchirante de 'La verità nasconsata'. Une fois de plus les Camerata Mediolananse parviennent à marier avec talent un aspect grave et martial et des ambiance plus mélancoliques et feutrées. On notera néanmoins que la touche rituelle s'est estompée, ce qui évite également aux musiciens de trop tourner en rond. C'est donc avec délicatesse, subtilité et poésie que 'Campo di Marte' évoque une thématique grave.

note       Publiée le lundi 21 juin 2004

partagez 'Campo di marte' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Campo di marte"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Campo di marte".

ajoutez une note sur : "Campo di marte"

Note moyenne :        12 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Campo di marte".

ajoutez un commentaire sur : "Campo di marte"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Campo di marte".

vargounet › mardi 8 février 2011 - 22:17  message privé !

Il est bien classe tout court ce disque au final. En attente d'écouter les autres :-)

Note donnée au disque :       
vargounet › samedi 6 novembre 2010 - 11:58  message privé !

Pas trop compris la chronique du 2/6 quand même vachement sévère. Je découvre à peine ce groupe mais ça a quand même pour premier mérite d'être original, le titre la Sospesa est bien classe.

Note donnée au disque :       
necromoonutopia666 › mercredi 31 octobre 2007 - 23:42  message privé !
Moi ca me fait autant rigoler sur certains passages que pleurer sur d'autres...le premier cas de figure cela doit surment être malgré eux quand au second, je doit admettre qu'il a de très beaux moments tristes et magique sur cet album. Ce coté tragi-comique naïf à souhait me plait assez. Ca reste sympa à écouter pour faire la sieste.
Note donnée au disque :       
Slugbait › mercredi 24 août 2005 - 15:19  message privé !
quelle sévère critique pour un aussi bon groupe ! Camerata mediolanense a le mérite d'etre touchant, sincere, original, et simplement beau. Musica Reservata est également tres bien, il me faut donc découvrir d'urgence Madrigali
Note donnée au disque :       
Vicious.666 › lundi 21 juin 2004 - 13:07  message privé !
Oui papa raconte-nous une nouvelle chronique !... Ok je file me pendre... Merci pour ta suggestion, Twilight, je vais me précipiter sur ce 3ème album. Et des chroniques du groupe, c'est une bonne idée ça, héhé... Et pourquoi pas une seconde chronique de ce "Campo di Marte", histoire de contre-balancer l'avis négatif de Proggy (qui avoue lui-même ne pas être trop porté sur ce genre de musique) ?
Note donnée au disque :