Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesNNational Health › Playtime

National Health › Playtime

9 titres - 66:56 min

  • 1/ Flanagan's People (15:57)
  • 2/ Nowadays a Silhouette (6:32)
  • 3/ Dreams Wide Awake (8:18)
  • 4/ Pleaides (10:26)
  • 5/ Rhubarb Jam (1:17)
  • 6/ Rose Sob (1:46)
  • 7/ Play Time (9:38)
  • 8/ Squarer for Maude part 1 (5:11)
  • 9/ Squarer for Maude part 2 (7:51)

enregistrement

À l'Ouest de la Grosne, Bresse-sur-Grosne, France, 27 avril 1979 et The Main Point, Bryn Mawr, Philadelphie, USA, 1er décembre 1979

line up

Alain Eckert (guitare), John Greaves (basse, chant), Phil Miller (guitare), Pip Pyle (batterie), Alan Gowen (claviers)

chronique

Styles
jazz
progressif
Styles personnels
canterbury

On pourrait résumer le line-up de ce "Playtime" à celui du National Health de "Of Queues and Cures" parti en tournée ; Dave Stewart y aurait simplement légué sa place à un Alan Gowen sur le retour, enterrant de manière définitive le profil à deux claviers qui avait pourtant contribué à façonner la personnalité de cette obscure formation (cfr premier album). Si, concrètement, c'est là la stricte réalité, Stewart quittant le groupe sur un désaccord de fond au sujet des directions à prendre, celui-ci va permettre aux aspirations musicales d'Alan Gowen de s'exprimer plus librement. En effet, ce dernier, issu d'une culture jazz, préfère de loin privilégier les espaces là où Stewart s'est toujours montré un adepte de la partition millimétrée à suivre à la croche près. Un regain de spontanéité en quelque sorte. En tout cas, quelque chose qui ne fait pas peur ni à Phil Miller, ni à Pip Pyle qui, bientôt, allieront leurs forces au sein du très jazz In Cahoots. Il suffit d'écouter par exemple l'interprétation que le groupe donne ici de "Dreams Wide Awake" pour se rendre compte à quel point National Health est à ce moment précis plus proche de Gilgamesh que jamais. "Squarer for Maude" ne possède pas la redoutable précision de son enregistrement studio, mais peut-être sonne-t-il encore plus chaotique ici. La restitution sonore n'est pas des plus optimales, mais compte tenu des circonstances, le travail de restauration effectué ici mérite d'être salué. C'est surtout la première partie du disque qui souffre de ce léger désagrément, et c'est vraiment dommage ; en raison d'une balance impropre, il est ainsi très difficile de clairement statuer sur l'apport exceptionnel ou non d'un second guitariste en la personne de Alain Eckert (Art Zoyd) ! Dans l'ensemble, il n'est pas à douter que de toutes les publications posthumes à avoir été publiées sur leur compte, l'initiative de Cuneiform fait sans conteste partie de celles qui enthousiasmeront le plus les amateurs. "Playtime" a ainsi le double avantage de révéler une période de National Health jusqu'ici jamais documentée, ainsi qu'une de ses facettes les plus extraverties. Un vrai régal en bien des points.

note       Publiée le jeudi 11 août 2005

partagez 'Playtime' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Playtime"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Playtime".

ajoutez une note sur : "Playtime"

Note moyenne :        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Playtime".

ajoutez un commentaire sur : "Playtime"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Playtime".

nicliot › vendredi 15 novembre 2013 - 18:41  message privé !

Superbe

Note donnée au disque :       
docteur.justice › lundi 4 janvier 2010 - 15:29  message privé !

une dynamique jamais égalée par le groupe, a découvrir pour ceux qui connaisent le reste du groupe et bien loin d'(un certain nombre d'arnaque sur les inédits en général

aur › vendredi 26 mai 2006 - 16:41  message privé !
Peut-être le contexte dans lequel les talents d'Alan au mini-moog se sont épanoui avec le plus d'éclat ?
Note donnée au disque :