Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesPProgramme › Live @ la boule noire

Programme › Live @ la boule noire

7 titres - 60:50 min

  • 1/ Demain / N'importe quoi pour n'importe qui / Boomerang
  • 2/ Je sais ou je vais / la salle de jeux et la peur
  • 3/ Le meilleur moyen pour y rester / entre deux feux
  • 4/ Et après ? / C'est bien
  • 5/ Et la ville disparait
  • 6/ Cette page d'histoire
  • 7/ Une vie

line up

Michniak (voix), Bétous (musique)

remarques

Pour l'ancdote, à la fin du bootleg, on entend le DJ passer du Dälek dans la salle. Cool !

chronique

Difficile de se consoler de ne pas avoir vu Programme en live, surtout pour un amateur comme moi. Il parait que les jeux de lumières sont excellents, à base de flash et de stroboscope, shamanisés par un Michniak plus théâtral que jamais. A défaut d'avoir les images (que l'on pourra peut être un jour admirer sur un hypothétique DVD), voici du son, pirate bien entendu. Un rapide coup d'oeil à la setlist: les 2 albums sont quasiment joués en intégralité, une heure de son. Une rapide oreille au bootleg pour voir que le son est excellent. Ca commence bien. Et ça continue bien, car l'interprétation est tout simplement impressionnante ! Michniak est remonté comme jamais, prêt à en découdre avec le public: son flow respire la colère comme sur aucun des albums. Bétous, derrière, assure à fond, guitare, samples, etc... Heureux de voir que "n'importe quoi pour n'importe qui" passe bien mieux en live que sur album, tandis que "Boomerang" reste pour moi l'un des titres les plus faibles de Programme, live ou pas. "Je sais ou je vais" est tout simplement terrifiant, Michniak seul, a cappella, déclamant ce texte avec force qui rivalise sans peine avec les moments les plus haineux d'Antonin Artaud. "Et la ville disparaît" vous mettra à genoux, du haut de ses diverses impros made in Bétous, au saxo s'il vous plait. Classe. "Une page d'histoire", augmentée pour l'occasion de 5min, sera la balle dans la tête de ce bootleg, avant que "Une vie" (dont la video est disponible sur le site de Lithium, tout comme "Boomerang") ne ramasse votre cadavre fumant. Un son excellent, une interprétation sans faille (même si on entend Michniak hésiter pendant ½ secondes sur "je sais ou je vais"), un public assez absent (tant mieux, je vois mal des nanas hurler "Arnauuuud, je t'aiiiime"), pour peu que vous aimiez Programme, ce bootleg s'avère indispensable.

note       Publiée le jeudi 11 août 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Live @ la boule noire".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Live @ la boule noire".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Live @ la boule noire".

Kadamonra › vendredi 18 juillet 2008 - 22:45  message privé !

Michniak déchainé

aurelien › mardi 28 novembre 2006 - 01:54  message privé !
les lives de programmes m'interessent tout specialement. mais comment se les procurer ? merci ! je les ai vu à lyon azu pez nerf et je me demande s'il existe un enregistrement de concert tres impressionnant.
Thomas › vendredi 26 août 2005 - 23:42  message privé !
Je veux bien mais je n'ai pas ton addresse mail... Il n'y a plus de MP sur cette nouvelle version du site ?(j'ai essayé saimone@gutsofdarkness.com mais ça n'a pas l'air de marcher...)
saïmone › vendredi 26 août 2005 - 15:09  message privé !
avatar
Si tu veux savoir, mailes moi... ce ne sont pas des choses que l'on divulgue en public héhé ! Les histoires de bootleg sont des affaires "dessous de table"
Thomas › vendredi 26 août 2005 - 15:00  message privé !
Alors ? (désolé d'insister mais...)