Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSGary Smith › Rhythm guitar

Gary Smith › Rhythm guitar

  • 1991 - Impetus, IMP CD 18920 (1 cd)

22 titres - 71:29 min

  • 1/ Improvisation 1 (5:26) - 2/ Improvisation 2 (1:59) - 3/ Improvisation 3 (2:09) - 4/ Improvisation 4 (1:15) - 5/ Improvisation 5 (3:56) - 6/ Improvisation 6 (2:37) - 7/ Improvisation 7 (1:32) - 8/ Improvisation 8 (4:12) - 9/ Improvisation 9 (1:28) - 10/ Improvisation 10 (2:10) - 11/ Improvisation 11 (3:41) - 12/ Improvisation 12 (3:13) - 13/ Improvisation 13 (3:43) - 14/ Improvisation 14 (2:16) - 15/ Improvisation 15 (4:36) - 16/ Improvisation 16 (4:38) - 17/ Improvisation 17 (7:07) - 18/ Improvisation 18 (3:10) - 19/ Improvisation 19 (2:02) - 20/ Improvisation 20 (4:05) - 21/ Improvisation 21 (4:01) - 22/ Improvisation 22 (2:13)

enregistrement

The Play Pen et Tone Zone, Londres, Angleterre, 19 novembre 1989 - 7 octobre 1990

line up

Gary Smith (guitare acoustique et électrique)

chronique

Styles
jazz
Styles personnels
improvisation

Une guitare acoustique lâche un accord brutal. Pendant que résonne encore à nous oreilles cette déflagration inattendue, les notes s'éparpillent dans les airs comme purent le faire en leur temps les première notes de "A Hard Day's Night", changeant à jamais le cours de l'histoire de la musique populaire. Pourtant, l'univers que va bientôt dépeindre pour nous le guitariste Gary Smith n'aura certainement pas la même incidence, même si, comme les Fab Four, il est d'origine insulaire. "Rhythm Guitar", premier exercice en solitaire pour ce féru d'improvisation après de longues années d'études, est un disque difficule à appréhender. Il génère l'intrigue, voire la circonspection. Pas vraiment d'équivalent notable à cet expérimentateur patenté, si ce n'est, bien sûr, l'inévitable Derek Bailey. Là encore, le rapprochement n'est pas pleinement justifié car les grammaires qu'ils utilisent sont fort différentes l'une de l'autre. Paru en 1991 sur le label allemand Impetus, "Rhythm Guitar" nous propose vingt-deux improvisations solitaires, à la guitare acoustique (les dix premiers titres), à la guitare électro-acoustique (pour les huit suivants) et enfin à la guitare électrique (pour les quatre derniers). Individuellement, chacune de ces prises permettent au guitariste de mettre d'application ce qui lui a été enseigné. Ainsi, peut-on (ou doit-on) écouter le disque à plusieures reprises pour en capter les centres d'intérêt ; la compréhension des techniques utilisées, ou comment voyager sur le manche pour pouvoir en extirper des sonorités imprévisibles, recherche sur le rhytme et sur les harmonies. De ce fait, l'amorce des morceaux est souvent similaire et finissent par générer l'ennui auprès des oreilles les plus impatientes. Et le passage de l'acoustique à l'électrique n'a quasi aucune répercussion sur la méthodologie mise en oeuvre ici. Comme je le disais plus haut, "Rhythm Guitar" n'est pas un album facile d'accès mais au moins a-t-il le mérite de nous familiariser avec le langage original que Gary Smith a mis au point.

note       Publiée le jeudi 11 août 2005

partagez 'Rhythm guitar' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Rhythm guitar"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Rhythm guitar".

ajoutez une note sur : "Rhythm guitar"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Rhythm guitar".

ajoutez un commentaire sur : "Rhythm guitar"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Rhythm guitar".