Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMistress › In disgust we trust

Mistress › In disgust we trust

10 titres - 51:05 min

  • 1/ in disgust we trust
  • 2/ happily ever disaster
  • 3/ fucking fuck
  • 4/ static
  • 5/ at arms length
  • 6/ Alcohole
  • 7/ Whiskey tastes better...
  • 8/ Me ves y sufres
  • 9/ talking to god
  • 10/ shovel

line up

non précisé

remarques

chronique

Styles
metal
Styles personnels
entombed

Avoir un promo divisé en 99 plages, c'est chiant. Quand on écoute le disque sur son pc (ce que je fais habituellement lorsque je chronique le disque, histoire de l'écouter en simultané), il y a des petites coupures toutes les 20 secondes, surtout qu'on a affaire là à un groupe de death crust rock qui renifle le Entombed. Passé ce petit désagrément, on se rend compte que Mistress, bah c'est pas mauvais ma foi ! C'est ultra efficace, le son est énorme (j'vous ai dit que ça puait le Entombed ?), les rythmes sont puissants, la voix est méga grasse façon 3L de glaire au fond de la gorge, de temps en temps ça blast (et ça fait du bien), mais surtout ça riff dur de chez dur ! C'est binaire et simple, mais ça fait du bien. Une poignée de notes en rythmique mid-tempo, ça pue la sueur et le rock (à part "Static" qui est étrangement heavy metal: y se sont pas gourés de disques là ?), et ça fait headbanger comme du Entombed. Et bizarrement, ça vient de Birmingham. Y'en a des fois, y's'font pas chier quand même. Un bon disque qui ne sert à rien donc.

note       Publiée le samedi 23 juillet 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "In disgust we trust".

notes

Note moyenne        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "In disgust we trust".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "In disgust we trust".

juj › dimanche 22 juillet 2007 - 00:55  message privé !
c'est vrai que ça sonne aussi un peu entombed, dans le genre épais de chez épais, mais les premiers noms qui me sautent aux oreilles comme des pits sont plutôt Napalm Death et Charger, dont ce groupe est une sorte de synthèse - mais c'est ptèt plus évident sur le suivant, the glory bitches of doghead, par ailleurs plus réussi encore ; mais celui-ci a un petit cachet bien à lui, grâce à ces hallucinants flashes heavy metal sur quelques refrains improbables hautement jouissifs
Note donnée au disque :