Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAlamaailman Vasarat › Vasaraasia

Alamaailman Vasarat › Vasaraasia

cd • 13 titres

  • 1Mamelukki & musta leski2:45
  • 2Perikunta3:57
  • 3Lakeus3:22
  • 4Unikkotango2:46
  • 5Asuntovelka3:05
  • 6Kebab tai henki !3:02
  • 7Jano3:21
  • 8Tankkaustunti4:42
  • 9Merikaarme4:09
  • 10Hanta hellii kaarme4:07
  • 11Hakumies7:51
  • 12Delhin yot3:04
  • 13Siltojen Alla5:28

extraits audio

  • Il y a des extraits audio pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Finnvox studio, Helsinki, Finlande, 2000

line up

Jarno Sarkula (saxophone soprano), Erno Haukkala (trombone, didgeridoo), Marko Manninen (violoncelle), Miikka Huttunen (orgue, piano), Teemu Hanninen (batterie, percussions)

remarques

chronique

Styles
jazz
ovni inclassable
rock
Styles personnels
klezmer madness

Emballé dans un digipack évoquant l'ambiance feutrée et distinguée d'un hotel fin de siècle de haut standing, "les marteaux de l'enfer" (traduction littérale à partir du finnois), une des excroissances de feu-Höyry-Kone, pratique une musique qui va à l'opposé de cette image rassurante et confortable qu'elle semble vouloir véhiculer. A orientation 100% instrumentale, Alamaailman Vasarat pratique ce choc des genres qui fait le bonheur d'un grand nombre d'internautes qui visitent régulièrement Guts of Darkness. Il y a du Naked City, du Natfule's Dream, mais aussi du Creedle ou du Mr.Bungle dans leur univers ; à savoir cette faculté déconcertante à dynamiter la musique klezmer à coup de guitares tranchantes et de rythmiques endiablées. Le contraste n'est pas aussi violent que celui qu'ils pratiquaient par le passé au sein de leur ancienne formation, mais cette distance crée une tension qui inmanquablement mène l'auditeur par le bout du nez. Ces assauts de guitares viennent ponctuer certains titres comme pour rappeler leurs réelles origines, comme pour démontrer que, plus que jamais, les apparences sont trompeuses. Festif, jouissif sont les adjectifs premiers qui me viennent à l'esprit à l'écoute de ce carnaval d'un monde parralèle. Les arrangements des parties de cuivres et de violons sont d'une superbe élégance et diffusent un charme subtil auquel les injonctions électrifiées viennent donner du poids. Si c'est ça l'enfer, je réserve déjà ma place.

note       Publiée le jeudi 29 novembre 2001

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Vasaraasia".

notes

Note moyenne        17 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Vasaraasia".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Vasaraasia".

Procrastin › mercredi 31 janvier 2018 - 18:07  message privé !

Power music for power vaisselle!

Note donnée au disque :       
Crépuscule › dimanche 3 octobre 2010 - 19:05  message privé !

Nosferatu filmé par Kusturica... Ou Suspiria version-klezmer filmé par Bunuel

Note donnée au disque :       
ewins › dimanche 20 juin 2010 - 14:43  message privé !

Mais...mais c'est énorme ça! J'y est jeté une oreille distraite et je me suis pris une grosse claque, je suis totalement d'accord avec potters field: tuerie. Faudra serieusement que je m'interesse à ce groupe.

prypiat › mardi 21 juillet 2009 - 14:20  message privé !

Festif et accessible, mais avec un vrai lot d'originalité, et ce côté klezmer ! Excellent... Sans compter quelques morceau plus originaux et sombres ! Serait parfait si il se ferait pas un peu long sur la fin..

Note donnée au disque :       
E. Jumbo › vendredi 29 mai 2009 - 00:52  message privé !

Vu la pochette, je pensais pas que c'était aussi festif... Je préfère tout de même les morceaux plus calmes, comme l'excellent "Lakeus" qui pour le coup m'évoque totalement "l'hôtel fin de siècle de haut standing".

Note donnée au disque :