Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMoon Far Away › Belovodie

Moon Far Away › Belovodie

cd • 10 titres

  • 1NA ZORE
  • 2SOBIRAETSE LIUBEZNOY
  • 3ZHITO ZHALA
  • 4IZ-ZA GOR
  • 5VOLNA SHUMIT
  • 6EKOY VANIA
  • 7ZVETIKI
  • 8(SMERT)
  • 9TY VZOIDI KRASNO SOLNYSHKO
  • 10NE VELI VETRY

enregistrement

enregistré et mixé à Archangelsk, Russie de 2001 à 2005, produit par Count Ash et Emily A. Saaen.

line up

Anastasia (chant), Count Ash (instruments, programmation, chant)

remarques

l'édition russe parue sur Shadowplay comporte un titre bonus

chronique

Styles
gothique
heavenly
folk
Styles personnels
dark-néo-folk russe

Moon Far Away, nouvelle recrue du label Prikosnovénie, vient à l'instar de Caprice, Fleür et Pink'n'Ruby, de l'Est de l'Europe. Leur dark-néo-folk porte les marques de la tradition musicale russe, et plus exactement du folklore de la région du Pomore, située au nord de la Russie. Là où leurs compagnons de labels se veulent enchanteurs, Moon Far Away opte pour un voyage plutôt rituel et empreint d'une forte aura mystique. "Belovodie" offre un voyage explorateur des éléments, de la nature, mais relève aussi d'une quête spirituelle. Le duo composé d'Anastasia et Count Ash, use d'instruments traditionnels et d'éléments électroniques légers, sculptant des atmosphères énigmatiques, sombres mais éthérées. L'approche de Belovodie est indéniablement menée par la musique traditionnelle, bien qu'enrichie de modernité par le biais de l'électronique. Son utilisation se fait discrète et subtile, sauf sur "Ne veli vetry" où elle prend plus franchement le dessus, mais nous sommes tout de même bien loin de Qntal ou Helium Vola! Quant au chant d'Anastasia, il se trouve souvent mis en exergue, oscillant entre divers types de voix, légère, profonde, ou lyrique, laissant également parfois place à une sombre voix masculine. "Belovodie" est une escapade vers les terres slaves, un voyage dans le temps, pour un retour aux sources, à la nature. Un album ressourçant.

note       Publiée le dimanche 17 juillet 2005

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Belovodie" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Belovodie".

notes

Note moyenne        5 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Belovodie".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Belovodie".

vigilante Envoyez un message privé àvigilante

Des bises Novy, au plaisir vieux !!!

Richard Envoyez un message privé àRichard

Infra et Brouillard Définitif ne sortent plus rien depuis des années effectivement. Plus que ce label en particulier (même si j'apprécie beaucoup de ses signatures), c'est l'énième disparition d'un acteur des musiques sombres en général que je trouve un peu triste. Je te rejoins sur le caractère comment dire...entier de Pedro... même si je ne lui enlève pas cette forme de passion qui fait vivre la fragile flamme des musiques froides. A dans six ans alors novy_9 :)

Note donnée au disque :       
novy_9 Envoyez un message privé ànovy_9

on peut citer Infrastition , Brouillard Définitif etc ... Pedro l'homme à l'égo sur dimensionné , le meilleur label du monde , les meilleurs artistes du monde bref .. à part lui rien n'était bien pour lui , c'est pas une grosse perte pour ma part :) peut être que ces prods sont juste pas si intéressantes que ça :) voila je disparais pour quelques années

Richard Envoyez un message privé àRichard

Oui, dans la sphère qui m'intéresse, que ferais-je sans Manic et son petit frère Icy Cold puisque fondé je crois par l'un des créateurs de Manic, justement...Pedro,le boss de UPR disait avoir fait le tour de la chose et que le confinement avait fragilisé un peu plus sa petite entreprise (chute des commandes)...Je ne sais pas effectivement si tout ce petit monde se tire dans les pattes mais je crains toutefois qu'il n' y ait plus beaucoup de volontaires pour fonder un label de nos jours (:

Note donnée au disque :       
Shelleyan Envoyez un message privé àShelleyan
avatar

Il reste Manic Depression, Icy Cold, Symphony of Destruction...Mais oui, UPR, c'est un peu triste...Souhaitons que d'autres prennent le relais...Si les gens arrêtaient de se tirer dans les pattes...

Note donnée au disque :