Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSStrawberry Switchblade › Strawberry Switchblade

Strawberry Switchblade › Strawberry Switchblade

cd • 20 titres

  • 1Since yesterday
  • 2Deep water
  • 3Another day
  • 4Little river
  • 510 James Orr Street
  • 6Let her go
  • 7Who knows what love is ?
  • 8Go away
  • 9Secrets
  • 10Who knows what love is ? (reprise)
  • 11Being cold
  • 12Beautiful end
  • 13Poor hearts
  • 14Ecstasy (apple of my eye)
  • 15Jolene
  • 16Black taxi
  • 17Trees and flowers (extended mix)
  • 18Michael who walks by night
  • 19Since yesterday (extended mix)
  • 20I can feel

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

line up

David Bedford (arrangements des cordes et des cuivres), Rose Mcdowall (chant, guitares), Andrew Poppy (cor), Phil Thornalley (clavier), Boris Williams (percussions), Jill Bryson (chant, guitare), Garry Hutchins (claviers, sequencers), Alan Park (clavier), David Motion (clavier, boîte à rythmes), Dave Morris (percussions), Bruce Knocles (trompette)

remarques

Présence de Phil Thornalley et Boris Williams (The Cure)
Il s'agit ici de l'édition japonaise

chronique

Styles
new wave
pop
Styles personnels
pop baroque

Rose McDowall, à l'instar de Angelo Bergamini (Kirlian camera), fait partie de ces artistes ayant été capables de flirter avec les hit-parades tout en travaillant sur des projets très underground. Si elle est aujourd'hui plus connue pour le dark-folk féérique de Sorrow ou ses collaborations avec Current 93 et Death in June, la 'bad faery' a eu son heure de gloire plus' grand public' au sein du duo Strawberry Switchblade. Arborant cheveux noirs crêpés, robes à pois, maquillage charbonneux et rubans fluos, les deux demoiselles pratiquent une new wave pop baroque 'so british' évoquant volontiers Alice au Pays des Merveilles, les greniers poussiéreux, les malles remplies de trésors, la campagne anglaise et ses fées, le tout passé à la moulinette d'un humour décalé et punky. Alternant pièces dynamiques ('Since yesterday', l'excellente reprise du 'Jolene' de Dolly Parton, 'Ecstasy' très The Jam dans ses inspirations...) et morceaux plus mélancoliques (le superbe '1o James Orr Street', 'Being cold' ou le beau 'Go away'), Rose et Jill tissent des mélodies faussement innocentes ('Black taxi') à coup de synthés, de guitares folk avec parfois des touches de cuivres symphoniques comme autant de bonbons acidulés qui piquent la langue et enchantent le palais. Outre la qualité des mélodies et des arrangements, Strawberry Switchblade brille également par le chant des deux demoiselles, mi-enfantin mi-sulfureux. En gros, la musique du duo contient tous les éléments indispensables à toute formation de pop intelligente qui se respecte et les porte à un niveau rare, ce qui explique probablement leur statut culte aujourd'hui encore malgré un seul album complet à leur actif (le groupe ayant splitté avant l'enregistrement du second opus). A noter qu'il s'agit-là de la version japonaise qui présente pas moins de dix bonus par rapport à la version de base, c'est dire si elle est indispensable !

note       Publiée le dimanche 10 juillet 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Strawberry Switchblade".

notes

Note moyenne        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Strawberry Switchblade".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Strawberry Switchblade".

zugal21 › dimanche 21 octobre 2018 - 11:27  message privé !

59 ans aujourd'hui, la Pépette.... Et puis je remonte ma note, ce sucre d'orge multicolore est délicieux

Note donnée au disque :       
zugal21 › jeudi 23 décembre 2010 - 06:19  message privé !

tout était bon pour moi pour entendre la voix de Rose sur ces refrains accrocheurs et acidulés, alors, hop, achat tout récemment

Note donnée au disque :       
Alliage › dimanche 25 octobre 2009 - 15:11  message privé !

J'en ai eu longtemps honte. A quoi bon.

Note donnée au disque :       
empreznor › jeudi 11 octobre 2007 - 22:09  message privé !
http://www.youtube.com/watch?v=6oxzoDWY1PM&mode=related&search= excellent la reprise, assez différente de celle des white Stripes ^^. Par contre le son et l'image font un chouia viellot