Vous êtes ici › Les groupes / artistesRRaison D'Etre › Reflections from the time of opening

Raison D'Etre › Reflections from the time of opening

cd • 20 titres

  • 1Ruins
  • 2Auto-dafé
  • 3Sub specie aeternitatis
  • 4Archetypon ataraxia
  • 5Faceless
  • 6The external world
  • 7Metamorphe
  • 8Gwynn-ap-nudd
  • 9Reflectio mediato
  • 10Arbitraire emotion
  • 11The maturation of nature
  • 12Death pit of Ur
  • 13Hell is trembling, and the Gates of Death
  • 14Le temps et l'espace
  • 15The verge of somnolence
  • 16Procession
  • 17Forgotten mound
  • 18Cenotaphium
  • 19Penumbra
  • 20Summoning the void

enregistrement

Voir crédits de la chronique précédente

line up

Peter Andersson (tous instruments)

remarques

Titre 1 inédit ; 15 extrait de la compilation "The absolute supper" (CMI.50) ; 16 & 17 extraits de la compilation "Funeral songs" (Crowd Control Activities) ; 18 & 19 remixes ; 20 extrait de la compilation "Leichenschrei" (Trisol)

chronique

Styles
ambient
Styles personnels
dark-ambient

Si vous faites partie des fans ultras de Raison D'Être, voilà une réédition qui devrait vous combler. Sortie initialement il y a 8 ans déjà sur un obsur label australien de metal, 'Reflections from the time of opening' se refait une beauté avec un nouvel artwork, un nouveau master par Peter Andersson lui-même et comme Roger Karmanik aime les petits pervers de votre espèce, il y a ajouté quelques surprises. La track-list originelle s'agrémente d'un très court inédit, 'In Ruins' ou 30 secondes de cloches et de chants. Concernant l'album en lui-même, Il s'agit donc des premiers enregistrement officiels de Raison D'Être, partiellement édités sous le nom de 'Conspectus tape'. Plus martial et neoclassique, les titres sont également empreints d'une solennité plus marquée, beaucoup moins mystiques que ne le seront les oeuvres suivantes, dont on retrouve deux ultimes remixes, 'Cenotaphium' et 'Penumbra', tous deux tirés de 'Prospectus I'. Les morceaux de compilations quant à eux sont de vrais joyaux : The verge of somnolence', peut-être la meileure composition de Peter Andersson, d'une mélancolie et d'un onirisme à couper le souffle, ou 'Procession' et 'Forgotten mound' extraits de 'Funeral songs', très caractéristiques du style de Raison D'Être, chants grégoriens et nappes profondes à l'appui. Une réédition bienvenue et un régal pour les amateurs !

note       Publiée le mercredi 6 juillet 2005

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Reflections from the time of opening" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Reflections from the time of opening".

notes

Note moyenne        3 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Reflections from the time of opening".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Reflections from the time of opening".

No background › mardi 21 août 2012 - 11:09 Envoyez un message privé àNo background

On retrouve Forgotten Mound sur l'outro de l'album Suicidal emotions d'Abyssic Hate.