Vous êtes ici › Les groupes / artistesFFranz Ferdinand › Franz Ferdinand

Franz Ferdinand › Franz Ferdinand

  • 2004 • Domino EK 93630- limitée • 2 CD digipack

cd1 • 11 titres

  • 1Jacqueline
  • 2Tell her tonight
  • 3Take me out
  • 4The dark of the matinée
  • 5Auf achse
  • 6Cheating on you
  • 7This fire
  • 8Darts of pleasure
  • 9Michael
  • 10Come on home
  • 1140'

cd2 • 5 titres

  • 1This fffire
  • 2Van Tango
  • 3Shopping for blood
  • 4All for you, Sophia
  • 5Words so leisured

line up

Alex Kapranos (chant, guitare), Nick Mc Carthy (guitare, orgue, chant), Bob Hardy (basse), Paul (batterie)

remarques

Cette version est en digipack et propose un titre de plus sur le cd bonus par rapport à la première édition limitée.

chronique

Styles
pop

A moins de vivre dans une grotte ou d'avoir une TV en panne, vous n'avez probablement pas échappé au phénomène Franz Ferdinand, vous savez ces Ecossais avec un look vaguement Joy Division qui jouent une pop qui rappelle volontiers la new wave des 80's...J'avoue que pour un moment, je n'avais suivi la sortie de leurs singles que d'une oreille distraite leur préférant les excellents et moins médiatisés Interpol ou leurs compatriotes de Bloc Party. Pourtant, à la troisième édition de leur disque éponyme (en digipack cette fois avec un cd bonus comptant une chanson de plus que l'édition limitée sortie plus tôt), je me suis décidé à me pencher de plus près sur leurs compositions, fasciné que je suis par ce revival 80's. Après écoute attentive, je me dis que j'ai eu raison. Certes, selon moi, Franz Ferdinand arrive en seconde position derrière Interpol, Editors, mais n'usurpe pas pour autant l'attention des médias. Nos lascars s'y entendent pour nous présenter des chansons mêlant influences new wave britannique et post punk pop telles qu'on pouvait en trouver dans les premiers albums des Stranglers, chez Gang of four (à qui ils ont dû piquer les schémas rythmiques) ou les Smiths avec une petite larme de Joy Division et de Beatles pour la route. C'est rythmé, avec des guitares suffisamment rock pour être crédibles et des mélodies au feeling pop immédiat, plutôt efficaces ('Auf achse', 'Jacqueline', 'Michael'). Le cd est donc très plaisant à l'écoute, quant au bonus, il présente quelques aspects inattendus du groupe, ainsi la ballade 'Words so leisured'. N'en demeure pas moins qu'une version normale, une édition limitée et cette troisième sortie, c'est beaucoup pour un seul album; nul doute que les Franz Ferdinand se trouveront avec une grande pression sur les épaules, notamment pour passer le cap du second album; souhaitons-leur de s'en tirer avec le brio d'Interpol...

note       Publiée le mercredi 29 juin 2005

Dans le même esprit, Shelleyan vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Franz Ferdinand".

notes

Note moyenne        16 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Franz Ferdinand".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Franz Ferdinand".

Seijitsu › samedi 14 juin 2014 - 19:00 Envoyez un message privé àSeijitsu

Je confirme que c'est plutôt cool. Tu as des chansons démentes avec du bon riff sur ce bidule de fashion victim.

Note donnée au disque :       
Seijitsu › mercredi 7 mai 2014 - 12:46 Envoyez un message privé àSeijitsu

J'ai trouvé ça fadasse comme le 1er Strokes au début, puis je l'ai apprécié au fil des écoutes finalement. A refaire toutefois, car je l'ai déjà laissé de côté (contrairement aux rockeurs à jeans slim).

Note donnée au disque :       
zugal21 › mercredi 7 mai 2014 - 11:19 Envoyez un message privé àzugal21

C'est vrai que vu d'ici ça semble assez mauvais aussi

TribalCrow › mercredi 7 mai 2014 - 08:30 Envoyez un message privé àTribalCrow

Des jeunes gens bien élevés, chemises/pantalons coupe à la Ian Curtis, influences Post Punk Funk mélodiques, un tube "Take Me Out" sympathique comme quelques deux, trois titres et...c'est tout ! L'Archiduc se révèle vite assez lassant, voir mal inspiré et sans "âme" ! A ranger dans la multitude de groupes revivals jetables. La suite ne fait que confirmer.

Note donnée au disque :       
Klarinetthor › vendredi 11 octobre 2013 - 01:00 Envoyez un message privé àKlarinetthor

Il y aurait tant à dire sur le détournement de cette vérité: oui la scène d'Edinburgh est hallucinante, mais non ce ne sont pas Franz F qui auraient dû récupérer 99% du crédit. A noter que Kapranos and co naviguaient dans des groupes plus obscurs comme les Yummy furs avant de prendre la hype par derrière sur un pont de la capitale écossaise; ce qui explique que Franz F s'est formé à partir de trentenaires. C'est plutot décevant, d'ailleurs, les Yummy furs.