Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesBBackworld › Anthems from the pleasure park

Backworld › Anthems from the pleasure park

cd | 14 titres

  • 1 Of seven things
  • 2 Leaves of autumn
  • 3 Pleasure park
  • 4 Flowers of passio
  • 5 The devil's plaything
  • 6 Sirens of Titan
  • 7 Destroying angel
  • 8 Lake of ice
  • 9 After the fall
  • 10 Magick is love
  • 11 In the beginning was the end
  • 12 The shadow of Eden
  • 13 The naked soul
  • 14 Bed of stone

enregistrement

Maroon Heaven, New-York, USA, décembre 1998-août 1999

line up

Joseph Budenholzer (chant, guitare), Connie Petruk (piano, choeurs), Julia Kent (violoncelle, choeurs), Laura Rogers (flûte, choeurs), Paulo Geluso (basse), Greg Shakar (guitare, clarinette, choeurs), Laura Kraber (violon), Michael Moynihan (choeurs, musique), Laura Cromwell (percussions), Annabel Lee (choeurs, violon)...

Musiciens additionnels : Jarboe (choeurs)

remarques

Présence de Jarboe (Swans) ainsi que de Michael Moynihan et Annabel Lee (Blood axis)

chronique

Styles
folk
Styles personnels
dark folk

Pour sa troisième sortie, Backworld confirme la tendance du précédent opus, soit une orientation toujours plus folk, moins froide, plus axée sur la mélancolie et la poésie, contrairement à ce que pourraient laisser supposer les titres ('Lake of ice', 'Bed of stone' ou 'Shadow of Eden'). Cette impression plus 'douce' est accentué par un chant double voix masculin/féminin, des orchestrations plus 'légères', moins tragiques, sans pour autant perdre cette sorte d'aura mystique qui caractérise la musique de Backworld. Si à première écoute, l'album semble assez uni et calme dans sa construction, le groupe s'en vient nous surprendre sans crier gare au huitième morceau avec un 'Destroying angels' plus rythmé (il m'évoque des échos de 'She said destroy' de Death in June), avec des atmosphères un brin plus celtiques, qui semblent marquer une certaine rupture puisque 'Lake of ice' qui s'ensuit dégage une impression plus glauque et pesante qui contraste avec le début du disque. Fausse alerte, 'After the fall', s'il est mélancolique à souhait renoue avec les climats plus doux des premières pièces. Fausse alerte, vraiment ? 'Magick is love' marque un nouveau sursaut avec son intensité et son rythme plus marqués. Le calme revient sur la fin de l'album mais un calme différent, plus inquiet qui pousse l'auditeur à s'interroger sur le message final de 'Anthems from the pleasure park', une sorte de délicieuse ambiguïté qui renforce l'efficacité de cette nouvelle réussite. Ces variations s'expliquent probablement par le fait que Backworld fonctionne de plus en plus comme un one-man project avec la participation de divers invités (et pas des moindres, Jarboe, Michael Moynihan et Annabel Lee) sur chaque morceau, même si Greg Shakar et Laura Kraber sont encore présents.

note       Publiée le lundi 27 juin 2005

partagez 'Anthems from the pleasure park' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Anthems from the pleasure park"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Anthems from the pleasure park".

ajoutez une note sur : "Anthems from the pleasure park"

Note moyenne :        12 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Anthems from the pleasure park".

ajoutez un commentaire sur : "Anthems from the pleasure park"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Anthems from the pleasure park".

Hazincourt › mardi 7 février 2017 - 15:06  message privé !

Un grand groupe ! tout ce qu'ils font c'est de l'or, j'ai écouté "Isles of the blest" hier soir un grand moment comme à chaque fois. Ils viennent de sortir un cd : "The Hound Of Heaven - A Paraliturgical Opera In One Act" !!

Note donnée au disque :       
Masca › mardi 7 février 2017 - 02:44  message privé !

Y a pas à dire, quand c'est réussi, ce genre de petit truc ça fait chialer sans minauder. Des mois que j'y reviens périodiquement à ce petit îlot de calme mélodique.

Note donnée au disque :       
stankey › samedi 27 octobre 2012 - 11:16  message privé !

Sympa ces gens, j'ai commandé le disque sur leur site, ils m'ont demandé un mois après par mail ce que j'avais pensé de l'album. J'apprécie cette espèce de proximité d'une certaine scène avec son public, que se soit les mecs eux même qui viennent causer le bout de gras, ou par exemple un petit mot laissé dans une commande, ou encore la surprise d'un disque signé...

Note donnée au disque :       
julius_manes › dimanche 6 février 2011 - 17:42  message privé !

Un peu trop "folk", pas assez "dark", mais fort sympathique...

Note donnée au disque :       
gregdu62 › mardi 19 août 2008 - 04:16  message privé !
En cette heure tardive, qu'il est agréable de s'écouter cet album magnifique de backworld. "The devil's plaything"....sublime en effet !
Note donnée au disque :