Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMisery Index / Commit Suicide › S/t

Misery Index / Commit Suicide › S/t

6 titres - 17:33 min

  • MISERY INDEX
  • 1/ My untold apocalypse
  • 2/ Alive ?
  • 3/ Reality distortion
  • COMMIT SUICIDE
  • 4/ In all this revelation
  • 5/ With not distate
  • 6/ Open casket (DEATH cover)

line up

MISERY INDEX : Mike harrison (guitare, chant), Sparky Voyles (guitare), Jason Netherton (basse, chant), Kevin Talley (batterie) COMMIT SUICIDE : Scott (chant), Neal (guitare), Lee (batterie), Damian (guitare), Dan (basse)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
Styles personnels
grind/death

Tiens Earache qui sort des splits ! Voilà qui est surprenant, d'autant plus quand c'est ici de cette qualité (on avait presque perdu l'habitude avec ce culte label anglais). C'est simple, la première partie de Misery Index est absolument ultime ! Démarrant sur un putain de blast à la old Suffocation, boosté par un gros chant hardcore, les trois premiers morceaux se montrent être des boucheries comme rarement une formation récente avait pu m'en balancer dans la gueule. Dynamiques, puissantes, racées, ces trois compos cachent derrière leur simplicité une incroyable envie d'en découdre. On y ressent du Terrorizer, du Malevolent Creation, le tout avec cette touche hardcore qui donne ce côté hargneux et puissant à la chose. Bref, trois morceaux absolument scotchant, je regretterai juste que le son des grattes ne soit pas plus puissant, mais d'un autre côté cela donne un aspect plus old school et personnel à la chose... Bref dur dur de succéder à cela, et pourtant Commit suicide s'en sort pas mal du tout. Dans un registre tout aussi bourrin et suintant le grind/death, ces cinq gars proposent une musique très proche de Misery Index, peut-être plus orienté death metal et technique, avec ce chant gutturral typique des formations de l'est. Ca blaste, ca trace, ca s'arrête, breake, et repart aussi fort... Dommage que le groupe ne propose que deux titres perso, et surtout termine sur cette reprise de Death tirée de "Leprosy" assez mauvaise... En tout cas voilà bien 17 minutes qui valent bien des disques longue durée croyez moi, et pour rien au monde je ne les échangerai. Du grind/death de qualité, old school et moderne à la fois, Earache remonte dans mon estime... (oui je sais tout le monde s'en fout mais bon...)

note       Publiée le vendredi 24 juin 2005

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "S/t" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "S/t".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Connectez-vous ajouter une note sur "S/t".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "S/t".

Bernard Envoyez un message privé àBernard

Juste pour préciser qu'Earache a sorti ce split dans le cadre de son deal de redistribution en Europe des sorties Willowtip, qui était le label de Commit Suicide du temps de l'existence du groupe (2 albums indispensables). Donc initialement ce split est sorti sur le label américain en 2002.