Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesRRotten Sound › Murderworks

Rotten Sound › Murderworks

14 titres - 64:55 min

  • 1/ Targets
  • 2/ Void
  • 3/ Revenge
  • 4/ Lies
  • 5/ Doom
  • 6/ IQ
  • 7/ Insects
  • 8/ Seeds
  • 9/ Suffer
  • 10/ Obey
  • 11/ Edge
  • 12/ Lobotomy
  • 13/ Insane
  • 14/ Agonye

extraits audio

  • Il y a des extraits audio pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Decembre 2001-Mars 2002, par Mieszko Talarczyk, Soundlab Studios.

line up

Q (guitare), G (chant), K (batterie), H (basse)

remarques

Contient les clips live de Target, Strongman et et Seeds.

chronique

Styles
metal extrême
Styles personnels
grind

boum badaboum ! Rotten sound on savait qu'ils étaient plutôt du genre bruyant mais là argh ! je dirais même plus : AAAAARRGGGHHHHH ! supersonique, ultra mega brutal (désolé j'arrive pas à retranscrire autrement) et surtout... varié ??!!! Non pas croyable... Et pourtant, après un "Drain" à l'esprit crust très marqué, les Finlandais se radicalisent dans le grind et le font avec une conviction forçant le respect (et accessoirement ratatinant nos oreilles en une bouillie infâme). Hyper rapide de bout en bout, avec toujours ce jeu de batterie phénoménal (ce type fait des parties carrément jazz/grind), saccadé, dynamique et réellement puissant, ces riffs simples au son typiquement suédois old school (ah ce son sunlight, il va nous suivre longtemps encore), et ce chant évitant l'écueil du sempiternel grunt... Bref, me voilà arrivé à un cruel dilemme : comment vous faire comprendre que "Murderworks" se montre plus brutal que la moyenne du genre ? Comment vous expliquer que ce disque se montre plus varié et défoulatoire que les autres ? Le mieux est que vous alliez vous enfourner cette bombe de violence entre vos pauvres oreilles. Bien évidemment boosté par une production phénoménale, "Murderworks" reste à mon sens la meilleure réalisation de rotten Sound (bien que "Drain" soit tout aussi recommandable par cet aspect crust inimitable), tout aussi indispensable pour les amateurs du genre qu'un "Inhale/exhale" de Nasum. Moderne, brutal, inspiré, tout en restant très traditionnel, voilà bien un disque qui rentre dans mon top ten des plus gros brûlots de ma disco... Le genre de galettes qui calme vos nerfs, croyez moi...

note       Publiée le jeudi 16 juin 2005

partagez 'Murderworks' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Murderworks"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Murderworks".

ajoutez une note sur : "Murderworks"

Note moyenne :        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Murderworks".

ajoutez un commentaire sur : "Murderworks"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Murderworks".

dimegoat › mardi 11 décembre 2018 - 14:20  message privé !

Double shotgun blues

Note donnée au disque :       
Rastignac › lundi 10 décembre 2018 - 18:17  message privé !
avatar

Faut un tag "sample de doom inside" !

dimegoat › mardi 28 mars 2017 - 14:57  message privé !

Avec le Helvete de Nasum, voici mon disque de grind-au-gros-son de chevet. Jubilatoire, et j'en rajoute une couche de mention au batteur. Ecoute donc Revenge en essayant de suivre le rythme en tapotant sur le bord de ton bureau.

Note donnée au disque :       
Inhuman › lundi 4 février 2008 - 18:48  message privé !
hahaha une tuerie ! Du grind qui arrache, sans être systématiquement bruitiste. Les musiciens taquinent leur father who kill the sheriff (admirez un peu la prouesse stylistique) surtout (et c'était un peu prévisible) le batteur qui rivalise sans problème avec Dave Witte. Après, le prod claire et puissante, sans être trop surfaite ou gentillette. Les morceaux ultra rapides qui laissent sur le carreau un Mirage au décollage, ce chant excellent (qui rappelle enormément celui de Nasum). Bref, ça tue des mouettes.
Note donnée au disque :       
empreznor › lundi 1 janvier 2007 - 21:33  message privé !
DK est bien aussi (sur leur myspace). En tout cas mes pauvres écouteurs ne resistent pas (sinon ça aurait été mes tympants donc tant mieux)