Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMBaaba Maal & Mansour Seck › Djam leelii : the adventurers

Baaba Maal & Mansour Seck › Djam leelii : the adventurers

  • 1998 • Yoff YOFFCD0001 • 1 CD

cd • 12 titres

  • 1Lam Tooro6:38
  • 2Loodo6:08
  • 3Muudo Hormo6:13
  • 4Salminanam4:25
  • 5Maacina Tooro5:47
  • 6Djam Leelii6:06
  • 7Bibbe Leydy6:25
  • 8Sehilam6:21
  • 9Kettodee4:53
  • 10Ko Wone Mayo9:27
  • 11Daande Lenol4:32
  • 12Taara5:22

enregistrement

Studio Mesa, Paris, France, 1984

line up

Baaba Maal (guitare, chant), Mansour Seck (guitare, chant), Aziz Dieng (guitare), Papa Dieye (percussions), Jombo Kouyate (balafon), Mamad Kouyate (cora)

remarques

chronique

Styles
world music
Styles personnels
yela

Baaba Maal et Mansour Seck sont tous deux originaires du nord du Sénégal. Les habitants de la région de Fuuta Tooro sont communément appelés Toucouleur, une zone vaste et aride que déserte en masse sa population pour se replier sur sa capitale, Dakar, ou choisissent, s'ils peuvent se le permettre, l'exil à l'étranger. Entendons nous, je ne suis pas ici pour vous donner un cours d'histoire ou de géographie, mais il me semble important de toujours remettre les choses dans leur contexte. Et c'est un élément d'autant plus crucial lorsque, comme ici, nous sommes confrontés à un disque qui pleure littéralement ses racines. Début des années quatre-vingt, les deux hommes gagnent Paris et entrent au Conservatoire. Mais en parallèle, ils n'ont jamais oublié cette terre qui les appele et les habite. C'est pour eux aussi depuis l'Europe que va s'organiser la célébration de ce sol sacré. C'est encore le Vieux Continent qui va les révéler et les faire remarquer auprès des milieux concernés. "Djam Leelii" est très vite enregistré en 1984 dans les murs du studio Messa ; deux guitares, quelques percussions sommaires, et la magnifique voix de Baaba Maal, porteuse d'une histoire qui nous fait vibrer. Il ne faut rien de plus pour que ce paysage prenne forme sous nos yeux. Tout le disque transpire la nostalgie, la blessure du départ, l'écho d'un regret. Si les rythmiques africaines vous ont toujours fait peur, j'ai peut-être trouvé l'album idéal qui fera office du quai d'embarquement qu'il vous fallait pour vous aider à pénétrer cette musique qui ne ressemble à aucune autre. Blues, folk, pop peut-être aussi. Le souvenir tenace d'une Afrique secrète, qui se révèlerait enfin à vous, rien qu'à vous. "Djam Leelii" est si beau et si plein en émotion qu'il inspire au recueillement. Cette superbe réédition de 1998 inclut aux neuf titres de la session d'origine trois titres jusqu'à présent restés inédits et véhiculants la même magie.

note       Publiée le mardi 7 juin 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Djam leelii : the adventurers".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Djam leelii : the adventurers".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Djam leelii : the adventurers".