Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDeathprod › Morals and dogma

Deathprod › Morals and dogma

4 titres - 48:49 min

  • 1/ Tron (11:07)
  • 2/ Dead People's Things (18:35)
  • 3/ Orgone Donor (8:05)
  • 4/ Cloudchamber (11:02)

enregistrement

Norvège, 1994-2000

line up

Helge Sten (arrangements), Ole Henrik Moe (vilon, scie musicale), Hans Magnus Ryan (violon, harmonium)

chronique

Styles
jazz
ambient
Styles personnels
guts suprême

J'ai déjà eu l'occasion de vous toucher un mot de Rune Grammofon, un sous-label de ECM, qui s'emploie à porter haut les couleurs des artistes norvégiens les plus audacieux. Tel fût le cas du plasticien Arne Nordheim (et son album "Electric"), mais leur catalogue comprend aussi de notables aberrations comme la pop sucrée de Fra Lippo Lippi ! Ce n'est évidemment pas le cas avec Deathprod dont rien que le nom devrait déjà, j'en suis persuadé, vous emoustiller. Je dois bien avouer que c'est une grande joie pour moi de savoir que modestement je contribue à votre enrichissement culturel, même s'il doit passer par un solide trou dans votre portefeuille. Ce disque de Deathprod, je vous le garanti, va vous hanter des jours, et des semaines, et peut-être tout au long de votre vie. Si vous preniez votre pied avec les ambiances moites de Bohren and Der Club of Gore, j'ose à peine imaginer ce que vous allez déguster avec "Morals and Dogma" ! Avez-vous seulement conscience qu'en dépliant ce digipack de vos mains fébriles, c'est peut-être votre âme que vous êtes sur le point de damner pour l'éternité ? La musique de Deathprod est une vague. Une lente et lourde vague d'une eau noire et opaque comme la mort qui avance inexorablement vers vous, au ralenti. Et c'est la peur qui vous cloue au sol et qui fige le temps tout autour de vous. Plus rien n'a d'importance. Plus rien. Le ciel n'a plus de couleur. Vous fixez cette vague qui s'approche. Vous fixez dans les yeux la mort qui vient à votre rencontre. Vos sens affolés ne peuvent plus vous servir de guide. Aussi ne savez vous plus si ce bruit sourd que vous entendez est celui de la vague qui roule vers vous ou celui de votre coeur qui bat la chamade. Des larmes perlent vos joues. C'est que, aussi inéluctable et fatal que puisse être l'instant, vous vous surprenez à trouver dans ce moment une beauté indescriptible. "Morals and Dogma" n'est ni lugubre ni macabre. L'adjectif qui parviendrait à qualifier ce disque n'a tout simplement pas encore été inventé.

note       Publiée le lundi 6 juin 2005

partagez 'Morals and dogma' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Morals and dogma"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Morals and dogma".

ajoutez une note sur : "Morals and dogma"

Note moyenne :        32 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Morals and dogma".

ajoutez un commentaire sur : "Morals and dogma"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Morals and dogma".

merci pour le fusil... › lundi 17 mars 2014 - 18:22  message privé !

Je le vends pour cause de doublon : 7 euros ( + fdp en lettre, colissimo…etc ou remise sur Paris). Disque et digipack comme neufs, écouté une fois. MP pour toutes questions.

Alptraum › dimanche 27 mai 2012 - 00:26  message privé !

Sublime. Je ne sais pas ce que ça donne, les autres, mais ça fait voyager très loin un disque comme ça ! Par contre, le jazz, je cherche toujours…

Note donnée au disque :       
Int › lundi 21 novembre 2011 - 22:24  message privé !

Oui. Un point de non-retour, comme il y en a peu.

Note donnée au disque :       
Karamazov › lundi 21 novembre 2011 - 02:07  message privé !

Il gagne sa dernière boule. La solitude et ses spectres.

Note donnée au disque :       
Karamazov › samedi 1 janvier 2011 - 23:20  message privé !

Le titre 2 est un bel hymne à la désolation. Du mal à rapprocher le titre de l'album avec la musique proposée ; s'il y a lieu de le faire.

Note donnée au disque :