Vous êtes ici › Les groupes / artistesFFridge › Ceefax

Fridge › Ceefax

10 titres - 42:38 min

  • 1/ EDM (1:09)
  • 2/ Helicopter (2:08)
  • 3/ Tricity (6:01)
  • 4/ Moore EH4-800 (11:00)
  • 5/ FDM (0:27)
  • 6/ Robots in Disguise (4:29)
  • 7/ EDM 2 (1:09)
  • 8/ Oracle (6:11)
  • 9/ EDM 3 (4:40)
  • 10/ Zed Ex Ay-Ti-Wan (5:24)

informations

Sams Room, Putney, Angleterre, 1996

line up

Kieren Hebden (programmation, samples, guitare), Adem Ilhan (programmation, samples, basse), Sam Jeffers (programmation, batterie), Kate (flûte)

chronique

  • post rock

A la fin du vingtième siècle, c'est par camions entiers qu'on nous en a fait bouffer du post rock. Genre emblématique d'une époque en pleine décrépitude qui finalement ne voulait rien dire, et pas qu'ethymologiquement d'ailleurs. Parler du rien, du vide, voilà un domaine dans lequel l'écurie canadienne a pu montrer tout son savoir-faire pendant une bonne demi-dizaine d'années, qu'il s'agisse de A Silver Mt.Zion ou de Céline Dion. D'ailleurs, ça m'étonne que personne n'ait encore fait le rapprochement entre cette main mise nord américaine sur la musique, qu'elle soit de masse ou pas. Mais ailleurs aussi on déprime. Et peut-être à cause de ça (y a de quoi, non ?). Ailleurs aussi on fait la file aux Assedics. Ailleurs aussi le ciel se recouvre d'une chappe de nuages dont les couleurs douteuses nous font jusqu'à douter de leur origine naturelle. Ailleurs, oui, mais ailleurs où ? Eh bien, par exemple à Putney, en Angleterre. Là-bas, on n'a peut-être aucune connaissance de ce que c'est le post rock, mais l'ère post industrielle, et les ravages qui l'accompagnent, sont eux gravés à même les murs de la cité, et en profondeur. Vierge de toute histoire et plus encore de tout devenir, Fridge se ruine à gaspiller les dernières sources d'énergie qui lui reste à décrire son quotidien rigide et inflexible comme le mécanisme d'une horloge suisse. Un côté très amateur malgré de réelles compétences techniques (je pense surtout au bassiste) ne peuvent suffire à maintenir debout l'édifice. Ce sont encore et toujours des filets de guitare qui vont constituer la trame immuable sur laquelle le groupe va peu à peu se greffer ("Oracle"). "More EH4-800" tente de jouer les Mogwai, mais la seule véritable originalité de Fridge réside en réalité dans ses options électroniques, encore trop timorées pour l'instant. Très vite pourtant, les pistes explorées par le groupe ne suffiront plus à Kieren Hebden (Four Tet) qui préférera experimenter seul, en dehors du cadre conventionnel des musiques rock, tout ce que l'électronique a à lui offrir.

note       Publiée le lundi 6 juin 2005

dernières écoutes

    Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Ceefax" en ce moment.

    tags

    Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Ceefax".

    notes

    Note moyenne        1 vote

    Connectez-vous ajouter une note sur "Ceefax".

    commentaires

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Ceefax".