Vous êtes ici › Les groupes / artistesGVincent Gallo › Recordings of music for film

Vincent Gallo › Recordings of music for film

  • 2002 • Warp CD96 • 1 CD

29 titres - 59:06 min

  • 1/ Her Smell Theme (1:35) - 2/ The Girl of Her Dreams (2:05) - 3/ A Brown Lung Hollering (1:40) - 4/ The Way It Is Waltz (2:31) - 5/ Glad to Be Unhappy (1:44) - 6/ Brown Storm Poem (1:09) - 7/ Good Bye Sadness, Hello Death (1:13) - 8/ Brown Daisies (2:22) - 9/ And a Colored Sky Colored Grey (2:03) - 10/ Fishing for Some Friends (1:00) - 11/ Six Laughs Once Happy (1:38) - 12/ Sunny and Cloudy (1:24) - 13/ No More Papa Mama (1:54) - 14/ Fatty and Skinny (4:04) - 15/ Her Smell Theme [Reprise] (2:21) - 16/ Lonely Boy (2:02) - 17/ A Falling Down Billy Brown (2:04) - 18/ Drowning in Brown (2:21) - 19/ A Somewhere Place (3:02) - 20/ A Wet Cleaner (2:58) - 21/ Sixteen Seconds Happy (1:17) - 22/ With Smiles and Smiles and Smiles (2:40) - 23/ A Cold and Grey Summer Day (4:29) - 24/ Brown 69 (1:47) - 25/ Dum Beet (0:23) - 26/ Me and Her (2:23) - 27/ Ass Fucker (1:23) - 28/ Ass Fucker [reprise] (1:53) - 29/ I Think the Sun Is Coming Out Now (1:41)

enregistrement

USA, 1979 - 1998

line up

Vincent Gallo (voix, basse, guitare, claviers, percussions)

remarques

chronique

Quelles traces restera-t-il du passage de Vincent Gallo sur Terre ? Quel souvenir en garderons nous ? Celui d'un visage aussi étrange que fascinant, au regard perçant, qui aura fait tomber plus d'une femme dans l'escarcelle de son pouvoir d'attraction/répulsion ? Des rôles éclairs mais remarqués dans des films aussi différents que "Arizona Dream" ou "Goodbye Lover" ? Un aspirant réalisateur qui aurait trouvé comme seul prétexte la mise en chantier d'un film sans scénario dans l'unique but de se faire tailler une pipe face caméra par Chloë Sevigny ("The Brown Bunny") ? Ou encore le talent inconnu d'un musicien distillant des atmosphères singulières, à l'image de son comportement trop désinvolte et versatile ? Vincent Gallo est multiple et il dérange. Difficile de déterminer dans quelle proportion la provocation pure est devenue sans doute la motivation première du bonhomme, avant même de réflechir à son mode d'expression ou à la portée de son message, si d'aventure il y en avait un. Gallo brûle d'exister, et la seule chaleur qui peut l'aider à atteindre cet objectif est celle qui s'échappe des projecteurs, dont il use et abuse sans relâche. Quitte à se laisser consummer par elles. Suivant le succès critique rencontré par "When", le label Warp propose, presqu'un an après la publication de ce disque, une compilation réunissant la quasi intégralité des musiques de film que Gallo signa en plus de vingt ans de carrière. Cette collection s'attarde plus précisément sur "The Way It Is", enregistré en 1983, et "Buffalo'66", son premier film, réalisé en 1998. Mis à part les moyens, la donne n'est pas vraiment différente d'un film à l'autre ; il s'agit pour la plus grande partie de courtes plages atmosphériques, généralement conduites par une guitare sèche enregistrée dans les conditions les plus minimales possibles. Contemplatives et hantées, elles bousculent l'auditeur dans sa quiétude apparente pour laisser apparaître un monde troublant d'où émergent les ombres de John Lurie, John Frusciante, Harold Budd ou Brian Eno. Étrange et décalé.

note       Publiée le mercredi 1 juin 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Recordings of music for film".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Recordings of music for film".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Recordings of music for film".