Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAJohn Adams (b.1947) › John's book of alleged dances

John Adams (b.1947) › John's book of alleged dances

14 titres - 60:41 min

  • JOHN'S BOOK OF ALLEGED DANCES (36:17)
  • 1/ Judah to ocean (2:30)
  • 2/ Toot nipple (1:15)
  • 3/ Dogjam (2:31)
  • 4/ Pavane : She's so fine (6:32)
  • 5/ Rag the bone (2:59)
  • 6/ Habanera (4:45)
  • 7/ Stubble Crotchet (2:39)
  • 8/ Hammer & Chisel (1:11)
  • 9/ Alligator escalator (3:49)
  • 10/ Ständchen : The little serenade (4:52)
  • 11/ Judah to ocean (reprise) (2:31)
  • 12 à 14/ GNARLY BUTTONS (24:24)

enregistrement

Skywalker Sound, Nicasio, Californie, Etats-Unis, août 1995 ("Toot nipple") et août 1996.

line up

Hank Dutt (Kronos Quartet) (alto), David Harrington (Kronos Quartet) (violon), Joan Jeanrenaud (Kronos Quartet) (violoncelle), John Sherba (Kronos Quartet) (violon)

remarques

"Gnarly buttons", en seconde partie sur ce disque, est chroniqué à part.

chronique

On le sait, de tous les compositeurs contemporains "reconnus", John Adams est celui dont l'esprit est le plus "zappa-esque", il adore faire des références à la culture pop, pratiquer le mélange des genres entre "savant" et "trivial", aidé par une connaissance encyclopédique de toutes ces musiques et une technique sans faille, le tout avec une bonne dose d'ironie. En cela, il est aussi typiquement américain. Ca séduit ou ça énerve. C'est selon. Ce "John's book of alleged dances" est une parfaite illustration de tout cela. Composée spécialement pour le quatuor Kronos, qui décidément s'est forgé une solide identité de quatuor à cordes défendant un répertoire contemporain non-atonal, axé sur le minimalisme américain et les musiques du monde (double credo qui correspond d'ailleurs exactement à celui du label Nonesuch), cette oeuvre de John Adams est une suite de musiques de danse (bravo, ça il fallait le trouver...) qui reprennent à leur compte des styles anciens et jadis populaires, à savoir : pavane, ragtime, habanera, bluegrass, ou encore squaredance et autres petites choses délicieusement légères et folkloriques qui nécessitent souvent un violon et qui font furieusement penser à ces musiques de fête dans les westerns. Bien entendu, Adams complexifie ces structures de base, rallonge les mélodies, fait prendre à des harmonies normalement simples des virages dangereusement chromatiques, et emploie parfois un contrepoint serré. Ca reste frais, vivant, plaisant, mais pas de quoi enlever trois pattes à un canard. La seule petite originalité de la chose réside dans une bande préparée à l'avance par le compositeur, et sur laquelle joue le quatuor : c'est une rythmique au piano préparé, qui, par ses sons étranges qui accompagnent sans cesse les cordes, donne à l'ensemble une tonalité légèrement décalée, voire même hors-contexte. C'est ce qui fait le charme de cette pièce mineure de John Adams.

note       Publiée le mercredi 25 mai 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "John's book of alleged dances".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "John's book of alleged dances".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "John's book of alleged dances".