Vous êtes ici › Les groupes / artistesPPatto › Hold your fire

Patto › Hold your fire

  • 2005 • Vertigo UICY-9534 • 1 CD

8 titres - 41:53 min

  • 1/ Hold Your Fire (8:06)
  • 2/ You, You Point Your Finger (4:35)
  • 3/ How's Your Father (4:45)
  • 4/ See You at the Dance Tonight (4:56)
  • 5/ Give It All Away (4:11)
  • 6/ Air Raid Shelter (7:06)
  • 7/ Tell Me Where You've Been (3:49)
  • 8/ Magic Door (4:25)

enregistrement

Island Studio, Londres, Angleterre, 1971

line up

John Halsey (batterie, percussions), Mike Patto (chant), Olly Halsall (guitares, vibraphone, piano, orgue, choeurs), Clive Griffiths (basse, choeurs)

remarques

Il s'agit du pressage cartonné japonais à tirage limité. Les trois bonus de haute facture compris sur cette édition permettent d'accroître considérablement l'intérêt de l'album : les titres "Beat the Drum" (5:10), poursuivant l'exploration jazz au vibraphone avec plus de panache que "Magic Door", "Bad News" (4:39), dans la même lignée, et une prise alternative de "Air Raid Shelter" (7:02) portent la durée de l'album à 58:44

chronique

Styles
jazz
rock
blues
Styles personnels
hard rock

On retrouve Patto avec un second album, mieux côté (et je ne parle pas de valeur marchande, bien que là aussi, ça doit vite chiffrer...), et que j'ai pourtant trouvé en deça de leur premier effort. Muff Winwood rempile à la production, et le gaillard semble désormais plus à l'aise avec l'équipement, multipliant les pistes afin de mettre le mieux en évidence le toucher plein de feeling du guitariste Olly Halsall. Malheureusement, le matériel contenu sur "Hold Your Fire" ne comble pas, à mon humble avis, les attentes que pouvait susciter leur premier album éponyme. Le parallèle évident avec les autres formations hard rock de l'époque ne se dissipe pas, bien au contraire, Mike Patto s'inscrivant plus que jamais dans un tiercé de chanteurs charismatiques qu'il partagerait aux côtés de Rod Stewart (Jeff Beck Group) et Paul Rodgers (Free). La plage titre s'étire pendant huit longues minutes, maintenant en haleine l'auditeur en attente d'un changement qui hélas ne se manifestera pas. Excepté "You, You Point Your Finger", à la mélodie touchante, le reste du disque continue de se décliner en autant de variations blues rock, voire pub rock ("Give It All Away"), sans exercer la moindre fascination. Il faut attendre "Air Raid Shelter" pour retrouver ce goût inédit que seul Patto a été capable d'inventer ; une forme de hard rock teintée de jazz, perceptible autrefois dans la grande majorité des titres de leur premier album. Du coup, c'est comme si Patto avait délibérément décidé de concentrer ce potentiel sur un titre seulement, et quel titre ! Furieux, passionné et virevoltant. "Magic Door" voit Halsall troquer sa guitare pour le vibraphone ; si l'effort est louable, il intervient peut-être aussi un peu tard, sans toutefois parvenir à dégager la même force que "Air Raid Shelter". Après le split, Olly Halsall fondera Tempest, mais ça, c'est une autre histoire... Enfin, pour ceux qui ont apprécié la cover du Keith Tippett Group, "Dedicated to You, but You weren't Listening", notez que cette pochette-ci est, elle aussi, une des toutes premières signées par Monsieur Roger Dean... Yes !

note       Publiée le lundi 23 mai 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Hold your fire".

notes

Note moyenne        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Hold your fire".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Hold your fire".