Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAgf › Head slash bauch

Agf › Head slash bauch

cd | 23 titres | 50:42 min

  • 1 Liniendicke [2:08]
  • 2 Bgcolor [2:45]
  • 3 Torture [2:51]
  • 4 Rauhe Wand [1:58]
  • 5 Kassandra [2:10]
  • 6 Graue Wand [3:17]
  • 7 Read Me [2:03]
  • 8 Brut Al [2:16]
  • 9 Briete Wand [2:10]
  • 10 Impuls [1:20]
  • 11 Suba [3:20]
  • 12 Shumine [1:25]
  • 13 Mandeln [3:45]
  • 14 Klick Mich [1:56]
  • 15 Uralow [2:43]
  • 16 Kalt [2:18]
  • 17 Zwangsam Schwierig [1:55]
  • 18 Knitter [1:29]
  • 19 Object [1:05]
  • 20 Har [2:21]
  • 21 Tag or Limit the Amount of So [0:42]
  • 22 Trink und Vergiss Mich [2:07]
  • 23 Specify U [2:38]

enregistrement

Berlin, Allemagne, 2001

line up

Antye Greie-Fuchs (laptop, voix)

chronique

Styles
techno
electro
Styles personnels
abstract

Sous cette appelation barbare, derrière cette esthétique glacée se cache pourtant le coeur d'une femme, Antye Greie-Fuchs, qui a bien besoin de cette double identité pour éloigner tout ceux qui croyaient retrouver dans son projet solo le côté catchy des compositions de Laub. "Head Slash Bauch" est un disque où les derniers résidus d'humanité se manifestent sous les traits d'une voix fantômatique, désincarnée, parasitée par des ondes radio instables. Un brouhaha sonore, plus construit qu'en apparence, révélant un monde où l'ordre qui y règne ne s'autorise pas à pervertir la nature propre du chaos. Comme une juxtaposition infinie de buildings de lumière animés par un défilement continu de séquences logarithmiques. De la mémoire vive en sursis. Une vague ressemblance avec le timbre de voix de la célèbre islandaise finit par conquérir les plus réticents, baissant leur garde, n'opposant plus aucune résistance à ce message qui envahit peu à peu leur être tout entier de milliers de nano circuits qui se propagent et s'implantent dans leur chair à une vitesse v v prime. Le plus délectable peut-être, au milieu de cette musique qui se déchire et se recompose sans cesse dans la grande tradition des déconstructivistes IDM et des musiques concrètes, c'est cette voix justement, au travers de ses aspirations, dans le premier sens du terme ; ces moments où l'on reprend notre souffle juste avant de s'exprimer. Cet air qui s'engouffre dans notre cavité buccale dans l'attente d'un mot. Cette goutte de salive qui se décolle du palais. Un effet qui intervient très souvent dans de nombreux titres et qui, d'une certaine manière, maintient en alerte l'auditeur confronté à une multitude de pièces courtes, autant de petits bugs à retardement. "Head Slash Bauch" ne révolutionne pas le genre mais s'impose comme un manifeste de plus érigé à la gloire d'une désormais inévitable fusion entre homme et machine.

note       Publiée le samedi 21 mai 2005

partagez 'Head slash bauch' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Head slash bauch"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Head slash bauch".

ajoutez une note sur : "Head slash bauch"

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Head slash bauch".

ajoutez un commentaire sur : "Head slash bauch"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Head slash bauch".

Wotzenknecht › vendredi 2 novembre 2007 - 23:45  message privé !
"Cet air qui s'engouffre dans notre cavité buccale dans l'attente d'un mot." Oui, il y a bien cet aspect "inspiration/expiration" chez AGF, qui semble relier le phénomène naturel à celui de la transmission numérique. Très 'dans l'air du temps', belle illustration de notre symbiose avec l'informatique.
Nokturnus › mardi 10 juillet 2007 - 16:54  message privé !
avatar
Ahah putain, encore bien vu !
merci pour le fusil... › mardi 10 juillet 2007 - 15:17  message privé !
Il est assuré ce cd (vol , déterioration) ??
Tenehaus › mardi 10 juillet 2007 - 15:15  message privé !
oui cet album est tres machiniste effectivement mais je conseille surtout language is the most ou westernization albums sureprenants de l'artiste allemande
Note donnée au disque :