Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMorte Macabre › Symphonic holocaust

Morte Macabre › Symphonic holocaust

cd • 8 titres

  • 1Apoteosi del mistero4:20
  • 2Threats of stark reality2:59
  • 3Sequenza ritmica e tema7:06
  • 4Lullaby8:05
  • 5Quiet Drops6:46
  • 6Opening theme2:53
  • 7The photosession7:14
  • 8Symphonic holocaust17:51

extraits audio

  • Il y a des extraits audio pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Largen, Suède, janvier et septembre 1988

line up

Nicklas Berg (mellotron, fender rhodes, guitare, basse), Stefan Dimle (basse, mellotron, moog), Reine Fiske (guitares, mellotron, violon, fender rhodes), Peter Nordins (batterie, percussions, mellotron)

remarques

L'édition vinyl comporte un titre en plus

chronique

Styles
progressif
Styles personnels
renouveau symphonique

Deux membres de Landberk et deux membres d'Anekdoten, à savoir les deux formations progressives suédoises les plus emballantes encore en activité, voilà qui constitue le noyau du projet Morte Macabre où l'on revisite des classiques du cinéma fantastique et d'horreur. Oui, vous avez bien lu, et ce trois ans avant que nos amis de Fantômas ne s'y mettent aussi avec "The Director's Cut" (d'ailleurs le thème du film de Roman Polanski, "Rosemary's Baby" est repris par les deux formations...). On y retrouve toute la subtilité du jeu de guitare de Reine Fiske (comme en témoignent "Quiet Drops" et "The Photosession") et la puissance évocatrice de non pas un, mais quatre mellotrons ! Il n'en faut pas plus à l'amateur de progressif pour se dire qu'il doit absolument, par tous les moyens possibles et imaginables, se procurer cet album au plus vite. Un grand moment ininterrompu d'ambiances sombres et ambigues. Pas un chef d'oeuvre, mais on n'en est pas loin.

note       Publiée le dimanche 11 novembre 2001

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Symphonic holocaust".

notes

Note moyenne        12 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Symphonic holocaust".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Symphonic holocaust".

mangetout › vendredi 29 avril 2016 - 20:32  message privé !

"Symphonic holocaust", le morceau, est une merveille, tour à tour, planante, écorchée, violente, mélancolique, froide comme la glace ou brulante comme la braise...

vargounet › dimanche 19 décembre 2010 - 14:40  message privé !

Putain mais c'est excellent ce truc, je ne connaissais pas du tout ! Un album qui reprend certes des grands thèmes mais loin d'être stérile puisqu'il va beaucoup plus loin que ce que laissent transparaître les BOs des films respectifs. En gros les mecs retranscrivent très bien les émotions qui se dégagent en nous après visionnage des différents films.

Note donnée au disque :       
Dun23 › vendredi 2 juillet 2010 - 12:14  message privé !

Tout n'est pas génial mais ça tient vachement bien la route. Les pistes 1, 3 et 8 sont exceptionnelles. Après, on retrouve bien les sonorités d'Anekdoten ici. Quant à Lullaby, même si bien faite ici, je lui préfère la version schizophrène de Fantomas. Un bon gros 4.

Note donnée au disque :       
varg › vendredi 2 janvier 2009 - 18:56  message privé !

vraiment très bon, la première et la dernière piste de ce disque sont monstrueuses, d'une intensité rare.

Note donnée au disque :       
mangetout › jeudi 31 juillet 2008 - 16:52  message privé !
Un superbe album, oppressant, subtile, nuancé, sombre et magnifiquement mis en son, une musique qui ne dépaysera pas les thuriféraires d'ANEKDOTEN et feu LANDBERK, tout l'héritage crimsonien est là, présent, omniprésent, au service de thèmes de musiques de films d'horreur, comme quoi tout se recoupe et se réajuste, King Crimson et l'oppression mise en musique, crimson et la peur et la tension, tout se tient avec une évidence réelle. Maintenant rien ne vous interdis ou plutôt tout devrait vous inviter à vous jeter sur les compositeurs repris ici, notamment les disques de Goblin et plus particulièrement la bande originale de "Suspiria" du grand Dario Argento. A noter que ce disque de Morte Macabre a été réédité par le label français MUSEA, donc trouvable facilement.