Vous êtes ici › Les groupes / artistesCClan Of Xymox › Farewell

Clan Of Xymox › Farewell

cd • 10 titres

  • 1Farewell
  • 2Cold damp day
  • 3There's no tomorrow
  • 4Dark mood
  • 5One more time
  • 6Into extremes
  • 7It's not enough
  • 8Courageous
  • 9Losing my head
  • 10Skindeep

enregistrement

Enregistré et mixé par Ronny Moorings au Torture Chamber, Amsterdam, Hollande.

line up

Ronny Moorings (chant, guitare, claviers, programmation), Mojca (basse, claviers, programmation, choeurs)

remarques

chronique

Serait-ce le syndrome du serpent qui se mord la queue ? Après un début de carrière orienté cold wave / new wave avec guitares cristallines et claviers atmosphériques, Clan of Xymox, après deux albums brillants s'orientait sous le nom de Xymox vers une infecte pop électronique mâtinée d'échos trance avant de s'en revenir à ses premiers amours dark avec un son résolument rock gothique qui relança sa carrière de manière magistrale...jusqu'à leur horrible album de remixes qui témoignait d'un intérêt toujours plus marqué pour...l'électro ! En effet, à l'instar de leurs collègues de Crüxshadows et Diary of dreams, le groupe a mis ses guitares en veilleuses pour laisser une plus grande place aux sonorités de claviers et de programmation sans pour autant tourner le dos à l'orientation goth ('Into extremes', 'Courageous'), notamment au niveau du chant qui reste plutôt caverneux. Du coup, Clan of Xymox évite le piège du groupe qui plonge à 100% dans l'électronique. Les mélodies sont plutôt efficaces, de même que les atmosphères qui oscillent entre climats désenchantés et noirceur mélancolique; on peut simplement regretter qu'une formation de cette envergure en vienne à sonner comme beaucoup d'autres nouvelles venues ayant une vision très dancefloor du goth ('It's not enough'). Fort heureusement, si les sonorités utilisées, les structures rythmiques, ont déjà été entendues des centaines de fois, Ronny Mooring a quand même de la bouteille et il sait marquer sa différence par son talent d'écriture, nettement supérieur à celui des débutants. 'Farewell' est donc un bon album dont Clan of Xymox n'a nullement à rougir, qui n'a rien d'une simple galette pour djs, des morceaux comme 'Dark Mood' ou 'Farewell' s'articulant autour de climats profonds et sombres. Des chansons comme 'One more time' ou 'Losing my head' et ses choeurs féminins peuvent même rappeler quelques bribes de la période 4AD...Souhaitons donc que le groupe poursuive dans cette lancée et ne laisse pas les sirènes de l'électro l'éloigner une seconde fois de ce feeling unique qui fait sa beauté et sa profondeur.

note       Publiée le jeudi 12 mai 2005

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Farewell" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Farewell".

notes

Note moyenne        8 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Farewell".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Farewell".

Richard › jeudi 29 juillet 2021 - 10:25 Envoyez un message privé àRichard

C'est la sortie annuelle du maronier electro-dark- gothique. Moorings nous propose "Limbo" et ô surprise, il peut même retenir un peu l'attention. Il y a toujours cette désespérante electro pouet pouet fadasse mais aussi des plages mélodiques qui accrochent vraiment pour une fois. Mais comme à son habitude, le Néerlandais est bien trop gourmand. 12 titres, pourquoi ?

Message édité le 29-07-2021 à 10:26 par Richard

Note donnée au disque :       
Shelleyan › jeudi 30 juillet 2020 - 13:09 Envoyez un message privé àShelleyan
avatar

ah ah, pourquoi ça ne me surprend pas ? ^^

Richard › jeudi 30 juillet 2020 - 08:10 Envoyez un message privé àRichard

Je viens d'écouter plusieurs fois "Spider On The Wall", la nouvelle galette de COX. Rien à signaler, aucun changement...C'est monolithique, long, plat et ennuyeux. En attente donc,déjà, du prochain album...

Note donnée au disque :       
Richard › samedi 4 juillet 2020 - 17:17 Envoyez un message privé àRichard

" All I Ever Know " le nouveau single de l'autocrate Néerlandais vient de sortir. Il pourrait dater de 2001 tant cet electrotatapoum taillé pour le dance floor teuton semble complètement obsolète...La seule originalité ? Le clip cheap où Moorings se la joue lover des catacombes avec Mojca, sa bassiste de femme.

Note donnée au disque :       
Shelleyan › mardi 5 mai 2020 - 17:29 Envoyez un message privé àShelleyan
avatar

Effectivement 'Lovers' tient bien la route, à voir...Parce que moi, comme Dane, j'ai lâché l'affaire depuis ce skeud.