Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesNNew Risen Throne › Along endless path of emptiness

New Risen Throne › Along endless path of emptiness

cd • 6 titres

  • 1Reunion
  • 2Locust embrace
  • 3Path of emptiness (i)
  • 4Withered
  • 5Descent
  • 6Path of emtpiness (ii)

extraits audio

  • Il y a des extraits audio pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Ecrit et enregistré par New Risen Throne, Italie, 2003

line up

Stielh (samples, programmation)

remarques

cd-r pro

chronique

Styles
ambient
dark ambient
Styles personnels
dark-ambient industrielle apocalyptique

Au premier album de ce projet italien succédait un split avec le français Locust Reign, 'Prophets from the abyss", l'occasion pour Stielh de retravailler deux vieux morceaux et d'en présenter un nouveau. Second véritable album donc, 'Along endless path of emptiness' enchante par l'évolution majeure qu'il reflète. Beaucoup mieux travaillé que son prédécesseur cet album se démarque par une tonalité encore plus sombre, sécrétant une peur beaucoup plus rampante et insidieuse. Rien que sur 'Reunion' qui ouvre le cd , une incroyable mélancolie se dégage de cette nappe mélodieuse qui tourne en boucle, secondée par des percussions lourdes et appuyées comme les pulsations d'un coeur inhumain, dans un léger crescendo qui ajoute à l'effet anxiogène de la musique. Etouffante oui, et d'autant plus que la suite intègre des sonorités plus dissonantes et saturées, ce qui pertube d'autant plus les sens qu'elles sont en 'harmonie' avec la base dark-ambient ('Locust embrace'). Des samples de voix font leur apparition, enflammées comme les discours sur 'Reunion' ou distantes et inquiétantes après traitement sur 'Path of emptiness (ii)' voire démoniaques avec les grognements/borborygmes de 'Withered'. Si 'Flowing ashes' consistait en un rituel plus dépouillé mais déjà très efficace, 'Along endless path of emptiness' sombre carrément dans une noirceur terrifiante qui évoquerait le déplaisant résultat de ce rituel. New Risen Throne emprunte des voies tracées par les grands noms du genre mais propose une vision beaucoup plus glauque et dépressive, ce qui est tout à son honneur.

note       Publiée le dimanche 1 mai 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Along endless path of emptiness".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Along endless path of emptiness".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Along endless path of emptiness".

kuroikarasu › vendredi 2 septembre 2005 - 16:27  message privé !
Glauque, glauque et... glauque!
Note donnée au disque :