Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesLLacrimosa › Angst

Lacrimosa › Angst

cd • 6 titres

  • 1Seele im Not
  • 2Requiem
  • 3Lacrima Mosa
  • 4Der Ketzer
  • 5Der letzte Hilfschrei
  • 6Tränen der Existenzlosigkeit

enregistrement

Sodom and Gomorra, Binningen, Suisse, 1990/91

line up

Tillo Wolff (chant, instruments)

remarques

chronique

Ceux qui me connaissent vont être surpris...'Comment ?!? Twilight chronique du Lacrimosa ?!?'...Je n'ai en effet jamais fait secret de ma profonde aversion pour l'infect heavy metal pour camionneurs distillé depuis quelques années par Tillo Wolff...Si je possède malgré tout des cds du monsieur, c'est qu'il n'en a pas toujours été ainsi et je n'ai pas changé d'avis sur la question; avant de devenir une pseudo icône du goth metal (ah ah ah), il nous a tout de même produit quelques bons albums qui dans le paysage sonore gothique du début des 90's sonnaient de manière neuve, presque originale. 'Angst' est le premier. Alors seul aux commandes, Tillo propose une musique aux constructions assez minimalistes, reposant principalement sur les claviers, auxquels s'ajoutent une guitare qui sans réellement sonner métal distille un son sale et gras, très rock'n'roll dans ses bases et un peu de batterie. Notre homme n'est certes pas un excellent batteur, d'où une présence assez limitée des percussions, mais il sait suffisamment en jouer pour en coller quelques traces au moment adéquat. Les morceaux sont longs, mélancoliques, très progressifs dans leur évolution, avec des influences néoclassiques. 'Seele im Not' débute par un jeu d'orgue avant que ne se mette en place une sorte de rythme saccadé, accompagné de montées de gémissements grinçants, puis enfin la voix. Foncièrement masculine et tranchant singulièrement avec le look goth androgyne de l'époque, elle a selon moi toujours été le point faible et la marque de fabrique, grave mais peu profonde, presque trop mâle sans sonner assez sombre...Notre homme pourtant parvient à l'intégrer dans son paysage sonore, la doublant d'une timbre aigü (comme dans un effet de schizophrénie) vaguement 'Cradle of Filthien'. Viennent ensuite un marquage à la batterie et quelques attaques de guitare. 'Requiem' est plus paisible, plus atmosphérique composé qu'il est sur des plages de clavier et de piano, presque religieux dans son atmosphère générale. Là aussi, le ton monte progressivement et un roulement de tambour monte vers la fin avant que le morceau ne meurt d'un coup pour faire place à un final à l'orgue de barbarie. 'Lacrima mosa' est un instrumental lent au piano, tout le contraire de 'Der Ketzer', la chanson la plus lourde et ouvertement rock du disque. Elle débute sur un sample de discours du Pape et des guitares sales ainsi que sur la batterie, présente dès le début ce qui en fait la pièce la plus rythmée, ce qui ne l'empêche pas d'être entrecoupée de longues plages d'orgue. 'Der letzte Hilfschrei' est guidé par le son d'un cardiogramme omniprésent sur lequel montent des nappes de claviers tristes et apaisantes à la fois. Curieusement, je trouve que ces constructions très dépouillées conviennent bien au chant de Tillo, exception faite des gémissements larmoyants de fin...Surprise: le morceau se termine sur la 'flat line' du cardiogramme...prévisible. Mélancolie à nouveau sur le dernier titre, peut être un peu trop Richard Clayderman goth pour être honnête, du moins sur l'intro, et puis l'aspect claviers atmosphériques / piano commence à devenir lassant et par trop répétitif. Un album un peu laborieux donc un peu trop marqué par les longueurs mais pas foncièrement inintéressant et relativement personnel et assez inattendu dans ses sonorités. S'il a un peu vieilli, il n'a pas pour autant perdu ses qualités. Une genèse qui surprendra les fans du Lacrimosa contemporain.

note       Publiée le mardi 26 avril 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Angst".

notes

Note moyenne        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Angst".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Angst".

Anomaly › samedi 19 août 2006 - 18:28  message privé !
yes nepenthes à tout dit ! rien à ajouter...
Note donnée au disque :       
nepenthes › mardi 12 juillet 2005 - 10:53  message privé !
Eh non, toliveistodie, tu n'es pas le seul à apprécier Lacrimosa !! Il faut bien dire qu'en France, le succès de ce groupe est bien faible... et pourtant tous les albums sont d'un très grand niveau, notamment quant aux partie orchestrales qui sont autre chose que les élucubrations pop de Within Temptation ou Nightwish... Pour cet album, et les deux suivants, Tilo Wolff n'a pas encore amené ces orchestrations magnifiques mais compose et interprète une musique mélancolique, minimaliste, froide... bref, gothique... Pour moi, cet album est le meilleur de la première période de Lacrimosa, car même s'il n'est pas musicalement le plus riche, il est sans aucun doute émotionnellement le plus riche !! Un vrai bijou pour tout amateur de musique sombre...
Note donnée au disque :       
toliveistodie › mardi 26 avril 2005 - 08:48  message privé !
Lacrimosa chroniqué enfin. Un de mes groupes favoris... C'est etrange je n'avais jamais percu ce groupe comme étant kitch, d'ailleurs je ne le percois pas encore. Je trouve que ce groupe possede une magie certaine, des compositions sinceres et tranché dans le vif. Je ne m'etait jamais imaginé etre en desaccord avec ce cher twilight mais cette fois ci, ca l'est. Tous leurs albums sont superieurs a la moyenne selon moi. Peut etre suis le seul a le penser? Peut etre oui, mais peu importe, ce groupe me rappele de bons moments et me procure des sensations agreables. Est ce que c'est la principal? je pense que oui.
Note donnée au disque :