Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMorgoth › Feel sorry for the fanatics

Morgoth › Feel sorry for the fanatics

10 titres - 42:42 min

  • 1. The Fantastic Decade
  • 2. Last Laugh
  • 3. Cash…
  • 4. ... And It's Amazing Consequences
  • 5. Curiosity
  • 6. Forgotten Days
  • 7. Souls On A Pleasuretrip
  • 8. Graceland
  • 9. Watch The Fortune Wheel
  • 10. A New Start

enregistrement

Woodhouse studios hagen

line up

Marc Grewe (vocaux), Harald Busse (guitares, claviers additionnels), Carsten Otterbach (guitares), Sebastian Swart (basse), Rüdiger Hennecke (batterie, claviers additionnels)

remarques

chronique

Styles
metal

Bon, je vous préviens, j'adore ce disque. En hérétique total, je le préfère même aux efforts death metal du groupe, sur lesquels ils ont uniquement forgé leur réputation. Petit rappel historique : en 1994, Morgoth splitte après trois disques et un succès relatif grandissant. La même année, le groupe se reforme néanmoins, comme se pose l'opportunité de jouer au Mexique, et enregistre ce dernier album en date, "Feel sorry for the fanatics", dans la volée. L'album sort finalement en 1996. Le style ici proposé n'a strictement rien à voir avec celui des opus précédents, vous avez là affaire à du metal très heavy à l'arrière goût industriel assez présent dans les faits (non cette phrase ne veut rien dire), de la grosse basse qui groove et qui claque, des arpèges et des riffs super harmoniques et persuasifs qui semblent flotter sous l'eau (?), des grosses attaques de gratte faciles qui tranchent bien, et une prod' à des kilomètres du death metal, très limpide, et agréable (un peu façon White Pony avant l'heure, j'ai envie de dire). Des compos à la structure très simple, aux refrains parfois quasiment scandés, ou au moins facilement mémorisables, et un Mark Grewe aux vocaux, toujours aussi charismatique, qui vous fait du proto-Sentenced désinvolté, avec son timbre aigu de fumeur de clopes Heavy Metal et son accent teutonisant inimitable. Des arrangements quasi-psychés ou des bruitages techno-electro-schmurtz dans tous les coins, un titre techno hideux au milieu du disque complètement hors sujet, et malgré tout un feeling du tonerre de Zeus. Moi j'adore, je vous l'ai dit. Et puis ce son, complètement aquatique, bordel...

note       Publiée le lundi 11 avril 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Feel sorry for the fanatics".

notes

Note moyenne        10 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Feel sorry for the fanatics".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Feel sorry for the fanatics".

Dun23 › lundi 12 septembre 2016 - 12:34  message privé !

C'est mega cool ça, Killing Goth! (me revient une réplique d'IT Crowd: "Goth are people too!")

Note donnée au disque :       
Dead26 › lundi 12 septembre 2016 - 12:02  message privé !

Ils auraient du changer de nom et s’appeler Morjoke (ou Killing Goth)

Note donnée au disque :       
Dun23 › lundi 12 septembre 2016 - 12:00  message privé !

Mais c'est pas Morgoth, c'est Killing Joke, on vous dit....

Note donnée au disque :       
Dead26 › lundi 12 septembre 2016 - 11:56  message privé !

À l’époque j’ai vraiment détesté cet album et pour moi Morgoth était mort et enterré, je l’ai réécouté y'a peu de temps et ça passe un peu mieux, quoique à petite dose quand même. Comparé aux débuts...

Le dernier en date (Ungod) est pas mal, j’ai été agréablement surpris. Ça ressemble à du Morgoth époque Cursed et le nouveau chanteur a presque le même timbre de voix que le mythique M.Grewe, j’ai halluciné.

Note donnée au disque :       
Dun23 › mercredi 22 avril 2015 - 11:51  message privé !

Le très bon Killing Joke de 1996, comme d'hab' quoi! Comment ça Morgoth?, c'est qui ça, Morgoth? C'est pas Jaz au micro?

Note donnée au disque :