Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesJJohn Paul Jones › Zooma

John Paul Jones › Zooma

9 titres - 47:38 min

  • 1/ Zooma (5:52)
  • 2/ Grind (5:20)
  • 3/ The Smile of Your Shadow (5:50)
  • 4/ Goose (4:58)
  • 5/ Bass 'N' Drums (2:32)
  • 6/ B. Fingers (5:26)
  • 7/ Smake Eyes (7:32)
  • 8/ Nosumi Blues (5:48)
  • 9/ Tidal (4:20)

enregistrement

The Malthouse et Air Studios, Londres (Angleterre) / Skip Saylor, Los Angeles - Pedernales Studios, Spicewood, Texas (USA), 1998-1999

line up

Trey Gunn (Touch guitar), John Paul Jones (basse, lap steel, mandoline, mandoline électrique, kyma, orgue), Paul Leary (guitare), Pete Thomas (batterie), Denny Fongheiser (djembé, batterie), London Symphony Orchestra

remarques

chronique

Styles
rock
Styles personnels
instrumental fusion

Alors comme ça, vous en voulez encore du Jean-Paul ? Pas assez de Jean-Paul ? Je vais vous en donner, moi, du Jean-Paul. Mais celui-là, il n'a canonisé ou béatifié personne. Encore moins des personnalités louches comme le Cardinal Stepinac, collabo déclaré pendant la seconde guerre mondiale, ou comme Joaquin Balaguer à qui l'on doit l'Opus Dei (merci mon Dieu). Il n'a pas non plus fermé les yeux sur des dictatures sanguinaires qui consolidaient leur pouvoir dans une Amérique Latine devenue terre providentielle pour un courant religieux définitivement retrograde, pendant que ça jouait les colporteurs de paix et d'amour auprès d'une masse de crétinoïdes transis regroupés sous l'étendard des RJC, l'avenir de la planète paraît-il, autant dire qu'on est foutu... Non, ce Jean-Paul là, c'est un mec de l'ombre. Même s'il a travaillé pour le compte d'un des vaisseaux amirals du rock les plus imposants de l'histoire, c'est un bûcheur discret qui a été un de ceux à avoir posé la première pierre de la sacro-sainte Église du hard rock. Led Zeppelin que ça s'appelait. Et on célèbre encore et toujours son culte aujourd'hui. Mais Jean-Paul, il reste loin de tout ça, c'est pas son genre de la ramener. Et pendant que les deux Richelieu du dirigeable prennent la pause, et au passage aussi, le pèze, Jean-Paul, lui, écrit son testament. "Zooma" que ça s'appele. Et là, plus aucun doute n'est permis ; cette collection d'instrumentaux qu'on attendait pas montrent sans embage que Mr.Jones est pour beaucoup lui aussi dans le son, l'attaque du dirigeable (la plage titre, "Goose", "B.Fingers", "Tidal"), pour ce qui est du raffinement, on le savait déjà ("The Smile of Your Shadow", "Snake Eyes" et ses cascades de violon). "Zooma" n'est pas une bombe, le disque traîne avec lui quelques solides longueurs, des mélodies, voire des passages instrumentaux parfois verbeux et franchement dispensables. En tout cas, il a le mérite de rétablir quelque peu la vérité en donnant à ce Jean-Paul là la place qui est la sienne, en haut lieu, aux côtés des Saints télégéniques louangés aveuglement par des dévôts décérébrés.

note       Publiée le vendredi 8 avril 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Zooma".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Zooma".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Zooma".

ericbaisons › lundi 25 juillet 2011 - 18:18  message privé !

sauf que Joaquin Balaguer etait un lieutenant de Trujillo qui est resté au pouvoir bien après la fin de la dictature... Il doit s'agir de Josemaria Escriva de Balaguer, qui lui n'est pas dominicain mais espagnol.

NevrOp4th › lundi 25 juillet 2011 - 17:46  message privé !

ha ha j'ai bien ris. Et pan dans la gueule des fans de Led Zep. Chro qui donne du coup envie d'en savoir un peu plus sur Jean Paul. ^^

mmyassaisonfirex › mardi 1 juin 2010 - 21:09  message privé !

Très bon, pour les tubes, j'ai plus les pistes en tête (pas assez écouté encore^^), mais quel gros son de basse!!! Quoi de plus normal me direz-vous... Il est vrai qu'il y a quelques longueurs, comme il est vrai qu'en l'écoutant, on saisit l'importance d'un bassiste dans un groupe de rock(je rajoute pas de qualificatif, tout le comprends de quoi je parle:), on comprend bien qu'il est un quart d'un des meilleurs groupes de tous les temps. Excellent musicien, j'aimerais pouvoir écouter plus de choses avec lui ! Un bassiste que tous les bassiste devraient écouter ! :)

Nicko › jeudi 29 septembre 2005 - 11:55  message privé !
avatar
ah la la, quel chronique du Prog' mes ayeux !!!! mouhahaha, sacré Prog' !
COLDSTAR › vendredi 8 avril 2005 - 20:56  message privé !
Oups! critiques tièdes *de fans* du dirigeable.