Vous êtes ici › Les groupes / artistesBBlack Renaissance › Body, mind & spirit

Black Renaissance › Body, mind & spirit

2 titres - 39:13 min

  • 1/ Black Renaissance (23:40)
  • 2/ Magic Ritual (15:33)

enregistrement

Sound Ideas, New York City, USA, 15 janvier 1976

line up

Lani Groves (chœurs), Billy Hart (batterie, percussions), Azar Lawrence (saxophones ténor et soprano), Woody Shaw (trompette), Harry Whitaker (piano), Buster Williams (basse), David Schnitter (saxophone ténor), Howard King (batterie, percussions), Mtumé (percussions), Earl Bennett (percussions), Edna Holt (choeurs), Sandy Nakamura (choeurs), Assata Doby (choeurs), Sekou Sundiata (voix), Fikisha Cumbo (voix), Dwight Carson (voix), Bobby Andrews (voix), Andaye DeLaCruz (voix)

remarques

chronique

Styles
jazz
musiques du monde
Styles personnels
funk fusion

Dans "Black Renaissance", il y a "Black". Jusque là, vous me suivez. Mais je ne sais pas pourquoi, j'ai comme le sentiment que vous avez d'ores et déjà capté que si je fais un pas de plus dans mon exposé factice, je vais m'enfoncer tout seul... Parce que, vous pouvez aisément l'imaginer, je n'ai pas subitement viré ma cuti et me serais mis au black métal par l'opération du Saint Esprit, surtout que celui-ci semble être fort demandé ces derniers temps. En fait, derrière "Black Renaissance" se cache en effet un projet de true blacks mais pas comme la majorité d'entre vous aurait souhaité l'entendre. Mené par le pianiste Harry Withaker, jusqu'alors connu pour son rôle prépondérant au sein de l'Ubiquity de Roy Ayers ou encore en tant qu'arrangeur de premier plan aux côtés de Roberta Flack, il entre en studio le 15 janvier 1976, jour anniversaire de la mort de Martin Luther King, pour enregistrer deux longues pièces dans la tradition de ces odes fantastiques qui, de Pharoah Sanders à Bill Cosby (souvenez-vous de Badfoot Brown and The Bunions Bradford Funeral & Marching Band), se transforment en longue processions incantatoires pour célébrer "le corps, le mental et l'esprit". C'est encore et toujours de cela qu'il s'agit ici, le tout étant porté par un groupe étendu dans lequel on retrouve Woody Shaw (Jackie McLean) mais aussi Billy Hart et Buster Williams (compagnons de l'aventure électrique de Herbie Hancock au sein des Headhunters) ou encore le percussioniste Mtume. Les qualités évidentes de cette musique servent au mieux l'intention d'un artiste qui parvient à résumer deux décennies de quête éperdue menée par ses frères sur tous les fronts (funk, jazz, blues, gospel) et qui vont au-delà de la simple notion de liberté pour aborder plus en profondeur celle du dépassement de soi, de sa réalisation ou mieux de sa propre révélation. Un festival de percussions, des notes de clavier comme s'il en pleuvait, des passages tourmentés hérités du free jazz, une façon unique de réciter les poèmes, un peu à la Gil Scott-Heron, préfigurant de quelques longueurs le rap à venir, Black Renaissance s'apparente à un résumé presqu'inespéré de toutes ces aventures. Seulement, un vrai résumé ou une vraie synthèse devraient obligatoirement retenir ses moments les plus forts. Là, bien entendu, nous entrons de plein pied dans la subjectivité. Alors, on dira peut-être pour la peine que "Black Renaissance" manque singulièrement de cet esprit frondeur qui fait que, aujourd'jui encore, nous n'avons pas à rougir des aventures paranormales de Sun Ra, Whitaker s'évertuant à limiter la portée de son discours, histoire de ne perdre personne en chemin. Mais ne boudons pas notre plaisir, car c'est une chance de pouvoir réécouter aujourd'hui cette oeuvre qui ne fût publiée à l'époque que sur un obscur label japonais dans des conditions déplorables et dont la résurrection ne fût possible que grâce à l'obstination de quelques passionnés qui se sont donnés les moyens de retrouver des bandes suffisamment exploitables que pour mener à bien cette louable entreprise.

note       Publiée le jeudi 7 avril 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Body, mind & spirit".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Body, mind & spirit".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Body, mind & spirit".

Arno › jeudi 7 avril 2005 - 22:54 Envoyez un message privé àArno
Proggy ne sait plus quoi faire pour attirer le chaland... ;)