Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesOOld Man Gloom › Christmas

Old Man Gloom › Christmas

cd • 13 titres • 61:17 min

  • 1Gift
  • 2Skullstorm
  • 3Something for the Mrs.
  • 4Sleeping with the Snakes
  • 5Luke 1
  • 6Tis Better to Receive
  • 7Accord-o-matic
  • 8The Volcano
  • 9Close Your Eyes, Roll Back Into Your Head
  • 10Girth and Greed
  • 11Caleb the Cowboy
  • 12Viking Song
  • 13Christmas Eve parts I, II & III [alt. version]

enregistrement

Par Kurt Ballou, Godcity studios, Norwood (MA).

line up

Santos Montano (batterie), Nate Newton (guitare, chant), Caleb Scofield (basse), Aaron Turner (chant, guitare), Luke Scarola (bruit)

remarques

chronique

Styles
ambient
hardcore
post-hardcore
metal extrême
Styles personnels
décharge oldmangloomienne !

Aaahh Old Man Gloom... Une recette toujours identique d'album en album mais ô combien efficace. Puisque que vous avez été sages et comme c'est noël (comme le prouve le titre de l'album), je vais vous en livrer le secret : un passage ambient, une grosse explosion métallique, un passage ambient, une grosse explosion métallique, un pass... Et oui vous voyez, c'est toujours pareil ! Aussi on comprend aisément qu'Old Man Gloom ne provoque pas l'engouement des foules, d'autant plus que leurs passages atmosphériques sont traditionnellement réputés pour être "chiants et longuets", si je m'en réfère aux quelques chroniques postées ici et là sur le web... Ajoutez à cela un petit côté bizarre et expérimental qui déconcerte le néophyte, et vous comprendrez pourquoi Old Man Gloom est souvent traité de sous-Isis, voire pire, de sous-sous-Isis. Et oui, c'est bien triste tout ça... Car les américains sont pourtant les créateurs d'un son à l'implacable noirceur, et restent pour moi parmi les maîtres de la frustration masochiste musicale. Un univers difficile d'accès, frustrant au plus au point mais tellement brutal et jouissif et paradoxalement incroyablement groovy quand tout s'emballe ! Ce nouvel album, s'il ne change pas les règles du jeu, montre en revanche que le groupe est parvenu à franchir un palier supplémentaire dans sa gestion des passages calmes dont je peux garantir ici même qu'aucun d'entre eux, à l'inverse de ceux qui figuraient sur "Meditations in B" voire "Seminar II", n'est chiant ou longuet !!! Ce serait même plutôt le contraire tant ce sont ces fameux passages ambients qui portent ici la musique de Old Man Gloom. Ce sont eux qui nous préparent au pire, nous laissant tapis dans l'ombre, le cœur battant dans l'attente de l'explosion future, eux encore qui, par leur souterraine beauté, nous accompagnent tout au long de cette sombre et glauque aventure. Ne pas les comprendre, c'est passer complètement à côté de la musique du groupe. Alors non, Old Man Gloom est loin de n'être qu'un sous-Isis... Old Man Gloom est un groupe à part. Et ce "Christmas" est une énoOOOOorme claque en pleine poire ! Tout simplement.

note       Publiée le dimanche 3 avril 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Christmas".

notes

Note moyenne        19 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Christmas".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Christmas".

reno › jeudi 13 août 2009 - 14:00  message privé !

Encore un bon album du stakhanoviste du posthxc !

heirophant › mercredi 23 juillet 2008 - 19:38  message privé !
c'est sacrément chiant, tout comme tous ces groupes post-bidule-prout-mon cul...
born to gulo › mercredi 23 juillet 2008 - 18:35  message privé !
non, c'est un groupe qui porte très mal son acronyme
empreznor › mercredi 23 juillet 2008 - 17:21  message privé !
c'est sacrément chiant ce truc ou ça vient progressivement comme du Neurosis? Non parce que l'alternance ambient casse toute tentative d'élan. Et les parties HxC sont pas tres originales.
Wotzenknecht › mardi 25 décembre 2007 - 10:33  message privé !
avatar
Joyeux Noël Old Man Gloom !