Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMandrake (JAP) › Unreleased materials vol.2

Mandrake (JAP) › Unreleased materials vol.2

  • 1997 • Avalon MICA-2001 • 1 CD

4 titres - 40:46 min

  • 1/ Mandragora (12:35)
  • 2/ Tales from Pornographic Ocean (10:26)
  • 3/
  • (13:32)
  • 4/
  • (4:13)

enregistrement

Enregistrement en concert

line up

Tohru Akutu (basse), Susumu Hirasawa (guitare, chant), Sadatoshi Tainaka (batterie), Yasumi Tanaka (claviers)

remarques

chronique

Styles
progressif
Styles personnels
néo symphonique

Cette incroyable formation japonaise dont je vous avais touché un mot il y a quelque temps dans l'espoir de piquer votre curiosité n'a jamais connu les feux de la gloire, et pour cause : à part quelques concerts - faut il croire - Mandrake n'a jamais passé le cap de l'enregistrement studio. Pour seuls témoignages, deux obscurs cds aux allures de fond de tiroirs, présentés dans leur plus simple appareil avec un minimum d'information pour un prix plancher, import oblige... Comme pour le volume précédent, il me paraît essentiel de vous dire derechef à quel point il s'agit là de disques absolument dispensables. Néanmoins, si l'opportunité se présente, ne vous faites pas prier et jetez y une oreille, car si la musique de Mandrake ne justifie pas un tel investissement, elle a au moins le mérite de se démarquer singulièrement des autres productions nippones estampillées prog. "Unreleased Materials Vol.2" apporte quatre nouveaux titres aux quatre autres qui nous avaient été proposés dans le premier tome. Malheureusement, rien de la trempe de "Okasareta Kyuden" à se mettre entre les portugaises. Cependant, Mandrake semble cette fois moins fleur bleue (façon de parler) dans les titres qu'il nous propose ici contrairement à ce qu'il nous laissait entrevoir dans le Volume 1, avec un style d'écriture plus alambiqué qui procurera des heures de plaisir aux analystes débutants. De fait, ce deuxième disque confirme le potentiel que l'on devinait sur "Unreleased Materials Vol.1", sans pour autant verser dans l'abominable ou le foutrement original. Une petite pointe d'humour quelque peu irrévérencieuse en plus ("Tales from Pornographic Ocean") complète le portrait d'un groupe à jamais atypique qui, à mon humble avis, reste de loin supérieur aux Bellaphon, Gerard et autres bouffoneries en tous genres qui lui emboîtèrent le pas. Ah, si seulement ils avaient eu un enregistrement correct...

note       Publiée le vendredi 1 avril 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Unreleased materials vol.2".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Unreleased materials vol.2".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Unreleased materials vol.2".

Progmonster › samedi 2 avril 2005 - 09:28  message privé !
avatar
Essayez "Happy Family", surtout le premier...
Note donnée au disque :       
COLDSTAR › samedi 2 avril 2005 - 09:15  message privé !
Je compte largement creuser la scène prog japonaise. Les différents avatars que j'ai pu entendre se caractérisent, on va dire, par une prod impeccable et un niveau technique général des instrumentalistes assez élevé. Le point faible est l'originalité, car ces groupes règlent systématiquement leurs pas sur le pas des pères fondateurs, ce qui fait qu'on reconnaît tout de suite les influences, et qu'il y a un petit air de déjà entendu. Maintenant, c'est le lot commun de beaucoup de groupes de la scène prog actuelle, dont certains sont pourtant assez côtés, à commencer par Pallas ou Arena.
fracture › samedi 2 avril 2005 - 01:18  message privé !
Gérard? bof ... enfin il faut essayer via le "bip" quoi, mais sans plus.... Franchement, en prog Jap's, il n'y a pas grand chose à se mettre sous la dent... Il y a le dernier Cinema qui est bien je trouve (hyper sympho... et bonne surprise pour une fois!)... Outer Lmits a de bons passges parfois. Je ne connais pas Teru's Symphonia par contre... j'essaierai à l'occase tout comme Mandrake par ailleurs...
COLDSTAR › vendredi 1 avril 2005 - 20:19  message privé !
Bon je crois que les chroniques de Gerard je vais encore les attendre longtemps, visiblement Proggy est pas fan. Je vais me prendre un album au zazard et me faire ma propre opinion. Quant à ce groupe, Mandrake... si c'est trouvable je le trouverai un jour ou l'autre.
torquemada › vendredi 1 avril 2005 - 15:20  message privé !
"Tales From Pornographic Ocean" mdr