Vous êtes ici › Les groupes / artistesNNorma Loy › Attitudes

Norma Loy › Attitudes

cd • 13 titres

  • 1Heart of the sun
  • 2Can't go back
  • 3Your cunt is a gun
  • 4Attitudes
  • 5Special love
  • 6Ghost rider
  • 7Warhol's exhibition
  • 8Fast men
  • 9Confession
  • 10Willpower
  • 11Charge connection
  • 12Psychic alteration
  • 13Big night

enregistrement

Studio du Val d'Orge, France, juillet 1991

line up

Usher (chant, musique), Chelsea (claviers, piano, guitares, samplers, choeurs)

remarques

chronique

Styles
rock
psychédélique
Styles personnels
psychédélique wave

'Attitudes' est pour moi album de deuil et de satisfaction...Deuil car il vient mettre un terme à la carrière de l'un des groupes dark français les plus créatifs de sa génération; satisfaction car il la conclut au bon moment. On sent en effet que les Norma Loy arrivent au bout de ce qu'ils avaient à dire et se retirent donc avec les honneurs même s'il s'agit-là de leur moins bon disque. Moins sombre et plus calme que les précédents, il baigne dans les influences psychédéliques 70's, notamment au niveau des guitares ('Charge connection', 'Fast men') et des schémas d'écriture plus orientés rock. Plusieurs morceaux sont également construits comme des ballades rock'n'roll plus tranquilles, avec piano, choeurs...pour des réussites totales comme le très beau' In the heart of the sun' et des ratages guimauve ('Attitudes' qui a tout du slow de l'été). Mais comme Norma Loy est décidément une formation imprévisible, Usher et Chelsea sont également capables de nous balancer des perles comme 'Can't go back' plus sombre et torturé ou une bonne reprise du 'Ghost rider' de Suicide. A côté de celà, on trouve un titre ambient mystique très orienté budhiste ('Big night'), un rock post punk sauvage ('Psychic alteration') ou un 'Warhol's exhibition' pour piano et violon où se côtoient les spectres de Jim Morrison et du Velvet underground. En résumé un album aussi hétéroclite qu'un bazar turc, probablement plus lumineux qu'on eût pu le souhaiter, avec de beaux restes mais dont on se dit qu'il valait mieux qu'il n'ait pas de descendants...

note       Publiée le jeudi 31 mars 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Attitudes".

notes

Note moyenne        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Attitudes".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Attitudes".

cimetiere › vendredi 9 mai 2008 - 13:36 Envoyez un message privé àcimetiere
J'apprécie ce disque. Je suis entièrement d'accord avec la chronique qui résume bien mon point de vue. " Warhol's exhibition " , " Can't go back " sont des merveilles , la reprise de " ghost rider " de Suicide est très convaincante. Un album assez inégal mais qui mérite de loin une écoute attentive !
Captain_Flambé › dimanche 25 juin 2006 - 10:43 Envoyez un message privé àCaptain_Flambé
encore un groupe injustement méconnu et sous-estimé ! pourtant l'un des groupes les plus novateurs et interessants de la cold wave, voire des années 80 ! je suisd 'accord avec ce qui a été dis sur cet album inégal loin d'être le meilleur du groupe, sorte de testament-récapitulatif de tous ce qu'ils ont fait, c'est vrai que des titres trés sympa (louverture mélodique de in the haert of the sun/can't go back) les mystiques (willpower et big night) le rock urgent limite punk de fast men, charge connection et psychic altercation alterne avec des titres ou ca bande mou et qu'on a vite envie de zapper (your cunt is a gun/attitudes) en tête. Sinon moi special love me fait marrer, un délire funky qui pourrait être le tube de l'été en boite...enfin heuuu peut être pas lol. J'ai longteps hésité entre 3 et 4 pour la note, je met 4 quand même par justice pour un groupe qui aurait du^avoir la même notoriété qu'un joy division, bahaus, cure , nick cave , einsturzende neubauten etc...
Note donnée au disque :       
MightyJayM › jeudi 31 mars 2005 - 09:03 Envoyez un message privé àMightyJayM
Celui çi ne m'a pas convaincu, trop inégal avec certains morceaux vraiment insupportables ("special love" ou "fast men"). Bon effectivement Norma Loy reste quand même Norma Loy et quelques titres valent vraiment le détour, mais l'ensemble ne tient pas la route. Une déception.
Note donnée au disque :