Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAmm › Ammmusic

Amm › Ammmusic

cd • 8 titres

  • 1Later during a flaming riviera sunset6:49
  • 2Later during a flaming riviera sunset Lp version21:06
  • 3Ailantus glandulosa05:31
  • 4In the realm of nothing whatever13:21
  • 5After rapidly circling the plaza1:03
  • 6After rapidly circling the plaza Lp version23:19
  • 7What is there in uselesness to cause you distres ?3:01
  • 8Silence0:10

enregistrement

Sound Technique Studio, Londres, Angleterre, juin 1966

line up

Cornelius Cardew (piano, violoncelle, radio), Lou Gare (saxophone ténor, violon), Eddie Prévost (percussions), Keith Rowe (guitare, radio), Lawrence Sheaff (violoncelle, accordéon, clarinette)

remarques

chronique

Styles
jazz
ovni inclassable
Styles personnels
musique improvisée

Ce disque, qui s'arrache au prix le plus fort dans le milieu des collectionneurs de vinyles, n'a guère à se soucier de la valeur qu'on lui donne ; il représente à tout point de vue un tournant dans la musique. Considérée comme la première pièce électro-acoustique improvisée, elle a laissé tout le monde circonspect, qu'il s'agisse des auditeurs, des critiques, voire des artistes eux-mêmes, comme expliqué dans le copieux et détaillé livret ! AMM était la première formation contemporaine à se baser sur le théorème : "Tout bruit a une note". Cela en dit long sur le contenu de ce disque, à mettre entre les oreilles les plus averties, faisant heureusement, aujourd'hui, l'objet d'une réédition salutaire par le label de Chris Cutler, Recommended.

note       Publiée le samedi 3 novembre 2001

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Ammmusic".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Ammmusic".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Ammmusic".

mangetout › mardi 28 janvier 2014 - 23:46  message privé !

Diantre, à l'écoute de ce disque, le son qui sort des enceintes possède le pouvoir de nettoyer instantanément les cages à miel en profondeur, le moindre reste de cérumen est littéralement récuré à la brosse métallique et dissous à l'acide sulfurique. Abrasif & jouissif !

freaks › lundi 16 mars 2009 - 13:42  message privé !

On en a jamais fini de chroniquer, je sais. On en a jamais fini de réclamer, je sais aussi. Mais un peu plus d'EAI sur guts, ça ferait tout de même pas de mal...

dariev stands › mardi 26 août 2008 - 01:22  message privé !
avatar
voici le chainon manquant.
empreznor › vendredi 7 septembre 2007 - 19:15  message privé !
on a plus le droit de parler des pochettes; alors messieurs les censeurs, supprimez-moi aussi le topic des plus belles pochettes, des plus choquantes, des plus moches,...
Coltranophile › vendredi 7 septembre 2007 - 19:10  message privé !
On a connu Michel Rocard plus diplomate. Sinon, à l'attention de Progmonster qui a l'air sacrément calé en matière de scène prog italienne, à quand des chroniques du Musica Elettronica Viva, bien que bizarrement aucun membre n'était italien à ma connaissance et que leur musique soit plus dans la veine d'AMM ici présent? Je suis loin d'être un fan de MEV mais ils occupent une place néanmoins importante dans l'histoire des musiques improvisées et électroniques.
Note donnée au disque :