Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCocteau Twins › Garlands

Cocteau Twins › Garlands

  • 1989 - 4AD, 7243 8 41946 2 8 (1 cd)

cd | 14 titres

  • 1 Blood bitch
  • 2 Wax and wane
  • 3 But I'm not
  • 4 Blind dumb deaf
  • 5 Shallow then hallo
  • 6 The hollow men
  • 7 Garlands
  • 8 Grail overfloweth
  • 9 Dear heart (John Peel Session)
  • 10 Hearsay please (John Peel session)
  • 11 Hazel (John Peel session)
  • 12 Blind dumb deaf (John Peel session)
  • 13 Speak no evil
  • 14 Perhaps some other aeon

enregistrement

Produit par Ivo et les Cocteau Twins. Les morceaux 9 à 12 ont été enregistrés en janvier 1983 pour les John Peel Sessions.

line up

Elizabeth Frazer (chant), Robin Guthrie (guitare), Will Heggie (basse)

chronique

Loin des climats pop éthérés qui ont fini par faire leur réputation, ce premier album du trio Cocteau Twins est un sacré condensé de noirceur. La recette est simple et incontournable, une boîte à rythme lente, sèche et minimale secondée d'une basse lourde (qui évoque un brin celle de Simon Gallup des Cure sur 'Pornography') pour rythmique et surtout un mur de guitare oscillant entre noisy pop, cold wave et deathrock (si si j'insiste, ce son a d'ailleurs inspiré des formations américaines telles que Trance to the sun), ondulant au diapason des effets. En accord avec ces atmosphères nocturnes et hantées, le chant de Elizabeth Fraser se situe dans une lignée du genre Siouxsie ('Shallow then halo', 'Blood bitch'). Ces éléments font de ce 'Garlands' l'album le plus sombre des Cocteau Twins et pourraient bien surprendre ceux qui sont habitués à leurs travaux plus heavenly. Néanmoins, certains titres comme 'Blind dumb deaf' ou 'The hollow men' préfigurent vaguement les pirouettes vocales qui deviendront la marque de fabrique du groupe. Pour ma part, mes chansons favorites sont 'But I'm not', 'Blood bitch' ou l'obssédant 'Garlands'. A noter que cette réédition cd propose en bonus quatre pièces issues des fameuses sessions John Peel avec notamment Gordon Sharp (Cindytalk) en guest vocaliste, ainsi que deux inédits. Egalement dans une optique plutôt cold/gothique, ces morceaux sont plus rapides que ceux de 'Garlands' et rappellent cette fois plus carrément Siouxsie and the Banshees, du moins au niveau vocal. Pour ma part, le meilleur Cocteau Twins...

note       Publiée le mardi 29 mars 2005

partagez 'Garlands' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Garlands"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Garlands".

ajoutez une note sur : "Garlands"

Note moyenne :        34 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Garlands".

ajoutez un commentaire sur : "Garlands"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Garlands".

Hallu › jeudi 30 novembre 2017 - 13:37  message privé !

Y a un certain My Bloody Valentine qui avait dû prendre des notes à l'époque en écoutant cet album...

zugal21 › mardi 31 octobre 2017 - 19:15  message privé !

https://www.youtube.com/watch?v=alQUyaybZgo

Rickenbacker et Liz mimi tout plein

Note donnée au disque :       
Richard › mardi 10 octobre 2017 - 19:13  message privé !

Bien souvent oublié ce pauvre Will Heggie...et pourtant ce son de basse, juste énorme...on se rattrapera avec les discrets Lowlife et son regretté leader Craig Lorentson...

Note donnée au disque :       
SEN › mardi 18 juillet 2017 - 13:14  message privé !

L'intégrale des Sessions pour la BBC est fabuleux, incontournable même !

Note donnée au disque :       
SEN › jeudi 11 août 2016 - 09:45  message privé !

C'est vrai que "la basse tabasse, envoie les sons dans l'espace" comme dirait l'autre ! Le meilleur des Cocteau pour moi également !

Note donnée au disque :