Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDefacing › Spitting savagery

Defacing › Spitting savagery

9 titres - 31:17 min

  • 1/ Mutating inside the degeneracy
  • 2/ Flagellated by insanity
  • 3/ Spiting savagery
  • 4/ Masochist extermination of subhuman innocence
  • 5/ Endorsement of the eternity
  • 6/ Captive in agony
  • 7/ Enjoy the suffering
  • 8/ Curse of the deformed fetus
  • 9/ Phobophile (Cryptopsy cover)

line up

Claudio Urritia - drums Edvile - vocals Juan Rojas - guitars Claudio Acuña - guitars José Torres - bas

remarques

chronique

Styles
metal extrême
death metal
grindcore
Styles personnels
death metal

Defacing aiment Cryptopsy... Defacing n'est pas Cryptopsy. Ce "Spitting savagery" est pour moi l'un des disques de soi-disant brutal les plus chiant et insipide qu'on ait pu me foutre entre les oreilles... Alors çà oui techniquement çà touche, et pas qu'un peu, notamment niveau batterie où le lascar envoie du blast super sonique... à la cryptopsy... Bref, franchement j'ai pas une folle envie de m'attarder sur cette galette qui m'a inspiré tout sauf de l'interêt... riffs plat, breaks incessants peu inspirés, morceaux répétitifs et sans personnalité, chanteur qui excelle (et là je pèse mes mots) dans le yaourt le plus débile qui soit (il n'essaye même pas d'articuler un semblant de mot) et complètement (mal) pompé à Lord Worm... de Cryptopsy... Et evidemment, en dernier morceau, a quoi a-t-on droit ? A une reprise de... Cryptopsy pardi ! Et devinez quoi... C'est de loin le meilleur morceau de l'album...

note       Publiée le dimanche 20 mars 2005

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Spitting savagery" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Spitting savagery".

notes

Note moyenne        1 vote

Connectez-vous ajouter une note sur "Spitting savagery".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Spitting savagery".