Vous êtes ici › Les groupes / artistesPPalace Brothers › Palace Brothers

Palace Brothers › Palace Brothers

  • 1994 • Labels 724384623326 • 1 CD

10 titres - 27:03 min

  • 1/ You will miss me when I burn
  • 2/ Pushkin
  • 3/ Come a little dog
  • 4/ I send my love to you
  • 5/ Meaulnes
  • 6/ No more workhorse blues
  • 7/ All is grace
  • 8/ Whither thou goest
  • 9/ (Thou without) Partner
  • 10/ I am a cinematographer

enregistrement

1994 (détails non précisés)

line up

non précisé

remarques

chronique

Styles
country
folk
rock
Styles personnels
alternatif/country lo-fi

Succédant aux paysages sublimes mais arides de l'immense "There is no one what will take care of you", ce présent disque de Palace frappe bien sûr par sa totale nudité : tout est acoustique ; Will Oldham est seul avec sa guitare sèche (du moins je le présume, aucun nom n'apparaissant sur l'album), et se contente d'égrener ses chansons, qui arracheraient des larmes aux pierres. Il est seul, et il est dans l'ombre, comme le suggère cette pochette ; pas de titre, pas de nom d'auteur. Cette douleur, qui s'épanche dans la pudeur de quelques-unes de ses plus belles compositions, ce doit être un peu celle de tout le monde. Will Oldham se construit peu à peu son répertoire, qu'il chante de sa voix fêlée, brisée parfois. Je ne vois pas grand' chose à dire de plus sur ce trop court album : on n'y retrouve pas tout à fait le même cri que sur le premier disque chef-d'oeuvre, ni ces accompagnements à la basse, guitare électrique, et occasionnellement banjo, qui gonflaient les chansons de l'Américain d'un souffle inédit et grandiose. Pourtant, sur des titres comme "You will miss me when I burn", "No more workorse blues", "(Thou without) partner" ou le bien nommé "All is grace", nul doute que l'émotion qui nous saisit est toujours aussi intense. Le genre de chansons qui vous trotte ensuite incessamment dans la tête, sans que vous puissiez parvenir à vous en rappeler l'auteur...

note       Publiée le dimanche 13 mars 2005

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Palace Brothers" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Palace Brothers".

notes

Note moyenne        2 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Palace Brothers".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Palace Brothers".

varg Envoyez un message privé àvarg

When you have no one No one can hurt you When you have no one No one can hurt you

In the corner there is light That is good for you And behind you, I have warned you There are awful things

Will you miss me when I burn And will you eye me with a longing? It is longing that I feel To be missed or to be real

When you have no one No one can hurt you When you have no one No one can hurt you

Will you miss me when I burn And will you close the others' eyes It would be such a favor If you would blind them

There is absence, there is lack There are wolves here abound You will miss me When I turn around

When you have no one No one can hurt you When you have no one No one can hurt you

Note donnée au disque :