Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAArti+mestieri › Giro di valzer per domani

Arti+mestieri › Giro di valzer per domani

  • 1999 • Akarma AK 1025 • 1 CD digipack

cd • 14 titres

  • 1Valzer per Domani2:12
  • 2Mirafiori5:55
  • 3Saper Sentire4:40
  • 4Nove luna prima0:55
  • 5Mescal2:00
  • 6Mescalero0:35
  • 7Dimensione terra1:30
  • 8Aria pesante3:53
  • 9Consapevolezza parte 13:22
  • 10Sagra3:06
  • 11Consapevolezza parte 21:12
  • 12Rinuncia2:48
  • 13Marilyn2:40
  • 14Terminal2:20

enregistrement

Fono-Roma-Milano Sound, Milan, Italie, 1975

line up

Furio Chirico (batterie, percussions), Beppe Crovella (claviers, mellotron), Marco Gallesi (basse), Gigi Venegoni (guitare, synthétiseur), Giovanni Vigliar (violon, percussions, choeurs), Arturo Vitale (saxophones, clarinette, vibraphone, voix), Gaza Gianfranco (chant)

remarques

chronique

Styles
jazz
progressif
Styles personnels
jazz rock > fusion

"Giro di Valzer Per Domani" ne change pas grand chose à l'optique adoptée par la bande de Furio Chirico sur "Tilt". Mis à part la présence de Gaza Gianfranco venu donner de la voix sur quelques titres, le groupe n'a pas bougé d'un iota et continue d'explorer les terres en friche d'un jazz rock dopé aux anabolisants. Après une introduction tout en délicatesse, "Mirafiori" fait monter la température de quelques degrés centigrades, Chirico se montrant toujours aussi svelte et habile à bombarder son jeu de batterie de ghost notes aux vibrations irresistibles. Le Billy Cobham transalpin ? Pas loin. Avec "Saper Sentire" qui suit peu après, Arti+Mestieri termine de planter le décor de sa nouveau réalisation en trois titres, chacun d'eux mettant en perspective les différentes options que le groupe va s'employer à utiliser au cours de cette presque heure de musique. C'est ici l'occasion pour Gianfranco de faire valoir ses talents de chanteur, bien supérieur à ceux assurés jusque là par le groupe sur "Tilt". Mais comme sur ce dernier, le chant est un petit plus, mais en aucun cas un élément prédominant de la musique du groupe. "Aria Pesante" et "Rinuncia" seront les deux autres exceptions de ce second disque, chacune de ces trois chansons véhiculant une atmosphère à la fois trouble et lyrique, faisant songer par instants à Yes (l'apport des choeurs n'y est pas étranger), mais dont le ferment reste une écriture tributaire du jazz. L'influence du Mahavishnu Orchestra finit même par devenir gênante avec "Mescal" qui reprend cette progression d'accords typiques des albums "Inner Mounting Flame" et "Birds of Fire". Mais il est vrai que quand on adore ça, pouvoir s'en envoyer encore à travers les écoutilles, c'est un plaisir qui ne se refuse pas. Par opposition à "Tilt", la majorité des titres de "Giro di Valzer per Domani" sont de durées relativement plus modestes, rendant peut-être son écoute plus digeste, quoi qu'une telle proportion de titres (quatorze tout de même), à contrario, pourrait vite lasser.

note       Publiée le samedi 12 mars 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Giro di valzer per domani".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Giro di valzer per domani".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Giro di valzer per domani".

Progmonster › dimanche 13 mars 2005 - 00:02  message privé !
avatar
Si, j'en ai une ; "Love Bitch", c'est la pochette ET le disque qui sont immondes :o)))))))))
Note donnée au disque :