Vous êtes ici › Les groupes / artistesBBiosphere › Microgravity

Biosphere › Microgravity

  • 1991 • Origo Sound OCD 9105 • 1 CD
  • 1992 • Apollo AMB 3921 CD • 1 CD
  • 1992 • Apollo AMB 3921 LP • 1 LP 33 tours

cd • 9 titres • 47:17 min

  • 1Microgravity05:12
  • 2Baby satellite05:04
  • 3Tranquillizer08:18
  • 4The fairy tale04:53
  • 5Cloudwalker II05:26
  • 6Chromosphere03:28
  • 7Cygnus-A05:02
  • 8Baby interphase05:07
  • 9Biosphere04:41

extraits audio

  • Il y a des extraits audio pour ce disque. Vous devez être membre pour les écouter : devenez membre.

enregistrement

Ecrit et produit par Geir Jenssen ; montages numériques par Alexander Stojanovic au studio Aurora, Tromsoe, Norvège, 1990-1991

line up

Geir Jenssen (tous instruments)

remarques

chronique

Styles
ambient
techno
electro
Styles personnels
electronic ambient

Qui aurait pu croire que Geir Jenssen, en quittant Bel Canto (clone de très bonne facture de Cocteau Twins, du moins au début), allait changer la face de l'ambient moderne avec un des projets les plus marquant du genre ? Entre Bel Canto et Biosphere il y eut l'intermède Bleep pendant lequel Geir laissa libre cours à ses penchants techno-ebm pour quelques maxis et un album assez réussi. Pour son nouveau projet il n'abandonne pas totalement l'aspect dansant de Bleep et il nous le prouve avec 'Chromosphere' ou 'The fairy tale', single de l'album dansant et mélodique à souhait. D'autres titres comme 'Baby satellite' conservent ce sens du rythme très clubby tout en déviant vers une caractéristique ambient qui fera la marque de fabrique de Biosphere. Mais dès 'Microgravity' Geir impose ses nappes froides inspirées de l'espace intersidéral mais surtout d'un univers plus proche de nous, et en particulier sa Norvège natale et ses fjords majestueux. Avec le magnifique 'Cloudwalker II' il enchérit avec un sens de la mélodie typique, tout en volutes de nappes qui s'entrecroisent et de sons/bleeps marquant un semblant de rythme. Le style Biosphere s'affirme encore plus sur 'Biosphere' justement, aux ambiances étranges et froides. Jean-Michel Jarre a choisi de faire n'importe quoi après ses concerts en Chine ? Rassurez-vous, Biosphere a largement compensé en proposant une nouvelle lecture de l'ambient, plus axée sur les éléments naturels et ce qu'inspire la nature au sens large du terme, rendant hommage à ses héritiers mais résolument tourné vers l'avenir. Merci Mr Jenssen.

note       Publiée le samedi 12 mars 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Microgravity".

notes

Note moyenne        8 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Microgravity".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Microgravity".

Wotzenknecht › dimanche 14 octobre 2018 - 22:49 Envoyez un message privé àWotzenknecht
avatar

5 euro bien dépensés.

Note donnée au disque :       
Alptraum › lundi 8 septembre 2014 - 12:35 Envoyez un message privé àAlptraum

C'est une petite merveille ce truc ! Très bonne découverte.

Note donnée au disque :       
NevrOp4th › mercredi 2 mars 2011 - 18:50 Envoyez un message privé àNevrOp4th

Tranquilizer.. quel titre! De la techno intelligente bien classe.

Note donnée au disque :       
NevrOp4th › lundi 30 novembre 2009 - 15:44 Envoyez un message privé àNevrOp4th

Excellente découverte. Merci GOD.

Note donnée au disque :       
Arno › jeudi 14 avril 2005 - 15:06 Envoyez un message privé àArno
Puise que tu parles de Bel Canto, je sais pas pourquoi j'adore l'album Dorothy's Victory... Ca me procure des sensations bizarres... D'habitude, j'ai du mal avec la pop pure, mais là...